22 août 2019

▼ Chronique #140 - La couleur du mensonge (T3) : Le goût du danger par Erin Beaty.

▬ LA COULEUR DU MENSONGE (T3) 
Le goût du danger.

Autrice : Erin Beaty.
Editions : Lumen.
Nombre de pages : 594 pages.
Genre : Fantasy.
Date de sortie : 22 août 2019.
Prix : 16€
Liens utiles :


Résumé : Faites tomber les masques... sans jamais abaisser le vôtre !
Sage Fowler, entremetteuse et espionne prodige, est désormais ambassadrice du royaume auprès du pays voisin de Casmun. Quelques mois après la bataille où elle a été gravement brûlée, elle se voit confier la mission de représenter le roi Raymond au cours de pourparlers avec Kimisara, leur ennemi de toujours. 

Que de chemin parcouru pour l'ancienne tutrice des enfants royaux, à présent fiancée au capitaine Quinn... Mais face à des interlocuteurs réticents voire hostiles, la tâche s'annonce des plus ardues. D'autant que la reine de Kimisara, devenue régente depuis la mort de son époux, n'est pas dans une position idéale pour négocier... Et que nombreux sont ceux qui seraient ravis de la voir tomber. 

Pris entre deux feux, Sage et Alex vont devoir mettre de côté leurs querelles d'amoureux et agir dans l'ombre s'ils veulent épargner à leur royaume une nouvelle guerre. Identités secrètes, machinations politiques et jeu de dupes passionné, le troisième et dernier tome de La Couleur du mensonge conduit plusieurs pays voisins à deux doigts du désastre. Le talent de conteuse d'Erin Beaty vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page !
9/10 

Merci aux éditions Lumen pour l'envoi de ce livre! 

Et voilà, c'est le point final pour la saga La Couleur du Mensonge qui fut indéniablement une saga qui m'aura marquée. J'ai adoré suivre les aventures de Sage et Alex et ils vont me manquer, ce sont des personnages qui ont une belle évolution au fur et à mesure des tomes et que j'ai adoré suivre : ils sont vrais, entiers, touchants et réfléchis. Et surtout... Il s'accordent merveilleusement bien ensemble. 

Ainsi, dans ce nouveau et dernier tome Sage est devenue ambassadrice suite aux évènements du tome 2 et va avoir la houleuse mission de représenter le roi lors d'un cessez-le-feu avec le pays Kimisara. Sur ses épaules, elle portera la lourde tâche de faire régner la paix et trouver un compromis avec leurs ennemis naturels. Elle se retrouvera donc à devoir négocier avec la reine Kimisar qui n'est pas une femme facile à contenter - en apparences tout du moins. 
J'ai trouvé ce dernier tome très "girl power", notamment parce que Sage se fait entourer de ses amies Clare et la princesse Lani pour trouver des solutions puis sera rejointe après avec la reine Sophia. La dynamique est très différente des précédents tomes et j'ai vraiment aimé la cohésion dans ce groupe d'amies assez atypique. On y retrouvera d'ailleurs quelques éléments perturbateurs qui mettront les liens de l'amitié en périlleuse situation (notamment entre Clare et Sage). 

Comme toujours dans la saga, complots, mensonges et supercheries sont au rendez-vous mais j'avoue avoir été un chouya déçue car j'ai rapidement compris où l'autrice voulait nous embarquer et qui exactement essayait de mettre des bâtons dans les roues de Sage et de son chemin vers la paix. Ca ne gâchait en rien le côté addictif du roman puisque j'avais envie de savoir si j'avais raison ou pas mais quand j'ai le plot twist final fut révélé, je suis restée sur ma fin pas très surprise alors que j'avais eu l'habitude de rester sur les fesses dans les deux premiers opus. 

La relation entre Alex et Sage est tellement plus passionnée, on voit réellement que l'attente du mariage les travaille et qu'ils souhaitent entièrement se donner l'un à l'autre mais sont contraints d'attendre pour différentes raisons. J'ai aimé que leur relation ne prenait pas une tournure dramatique ou que leur amour semblait plus solide malgré quelques tensions et incompréhensions - qui furent vites réglées, ne vous inquiétez pas. Bref, je les aime et j'aime leur manière de s'aimer. Ils s'apportent beaucoup et sont complémentaires. 

En soit et pour conclure ce dernier tome, c'était un roman qui m'a énormément plu et l'univers me manquera beaucoup. Dans la lignée de la trilogie The Curse, cette saga aura eu le mérite de m'avoir touché et laissera une jolie trace. J'espère que Erin Beaty écrira de nouveaux tomes, après tout la fin est très ouverte et dans les remerciements j'ai quand même eu l'impression qu'elle n'avait pas fini d'explorer ce bel univers qu'elle a imaginé. Je serai au rendez-vous si c'est le cas et suivrai avec attention les prochaines parutions de cette autrice. 
Je recommande chaudement cette trilogie pour l'aventure immanquable qu'on y suit et les émotions absolument merveilleuses que la plume d'Erin Beaty nous transmet aux travers de ses personnages complexes et de son univers sophistiqué et travaillé. Un voyage où les apparences ne sont jamais ce qu'elles sont. 

A qui est-ce que je recommande ce livre ? Les fans des romans où les manoeuvres politiques et stratégiques ne dérangent pas. 

ON ADORE : L'histoire, les intrigues, les personnages, l'univers. 
ON REGRETTE : Un suspense moins insoutenable que dans les précédents tomes. 

La bise,
Cam.