17 mai 2019

▼ Chronique #139 - Les puissants (T3) : Libres par Vic James

▬ LES PUISSANTS (T3) 
Libres

Autrice : Vic James.
Editions : Nathan.
Nombre de pages : 512 pages.
Genres : Dystopie/Fantastique
Date de sortie : 11 avril 2019
Prix : 17,95€
Liens utiles : 


Résumé : Meurtrie, trahie, choquée, Abi a rejoint les rangs de la rébellion. Mais peut-elle encore croire à la paix ? Et si la violence était la seule arme à opposer à la tyrannie ? 

Évadé de prison, Luke n'a pas d'autre choix que de s'allier à son ennemi, le mystérieux Silyen Jardine. Pour le meilleur ou pour le pire ? 
Les manipulations politiques et les combats magiques déchirent un pays à feu et en sang. Alors que le chaos menace, Abi, Luke et Silyen ont le pouvoir de transformer leur pays – ou de le détruire. 

6/10 


Merci aux éditions Nathan pour l'envoi de ce livre. 

Bon... Que dire? Que dire? Je pense que vous l'aurez compris avec la note que j'ai mis mais j'ai été assez déçue de ce troisième et dernier tome de la saga. Mon avis est plutôt mitigé et je ne sais pas si c'est parce que je l'ai lu un an après les deux premiers tomes - du coup, je n'étais plus du tout autant emballée par l'histoire - ou parce que j'attendais quelque chose d'un peu plus explosif. 

Mais finalement, je me suis vite rendue compte que ça trainait pas mal en longueurs, la première partie du roman est excessivement lente et j'avais vraiment du mal à ne pas lire en diagonal quelques chapitres où on suivait des personnages que je ne porte pas vraiment dans mon coeur (coucou Abi). 
J'ai pris beaucoup moins de plaisir à suivre les personnages et ai vraiment eu du mal à me rappeler tous les éléments des derniers tomes et pourquoi j'en avais aimé certains plus que d'autres. Par contre, j'avoue que Silyen restait malgré tout mon préféré, comme dans les deux précédents tomes : c'est un personnage intéressant, bourré d'esprit et qui ne manque pas de charisme. Et puis, pas de spoilers mais franchement il a une évolution vraiment trop cool avec un des personnage du roman. 😊

Pour le reste, c'était moyen : l'intrigue, la conclusion du roman vraiment trop vite amenée et très mal expliquée à mon goût et l'évolution de certains personnages qui retournent leurs chemises du jour au lendemain sans vraiment qu'on comprenne pourquoi, ni comment. Pas évident de s'y retrouver et d'attraper cette petite étincelle qui avait su animer mon intérêt l'année dernière. 
Après je ne regrette VRAIMENT PAS d'avoir lu cette saga, je pense qu'elle mérite vraiment sa place dans les sagas YA du genre mais suis simplement un peu triste de ne pas avoir pu profiter de ce dernier tome. Il manque cruellement d'explications et j'ai trouvé le dernier chapitre frustrant au possible. C'est trop ouvert et pas assez limpide. On referme le bouquin avec plus de questions que quand on l'a ouvert malgré quelques réponses brièvement apportées. 

Chapeau par contre à l'autrice pour quelques choix judicieux et courageux vis-à-vis de ses personnages : j'ai toujours su qu'elle ne les épargnait pas (les pauvres petiots ont vraiment eu de quoi souffrir durant cette trilogie) et Vic James a gardé cette constante appréciable. 
Petit plus : la partie historique de la Grande-Bretagne qui a été revisité par l'autrice de manière très intéressante. 

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Les fans de dystopies originales. 

ON ADORE : Silyen, la fluidité du roman qui se lit bien. 
ON REGRETTE : Une fin qui ne m'a pas convaincue, pas assez claire et trop ouverte et le manque d'action pour un dernier tome. 

La bise,
Cam.