12 nov. 2018

▼ Chronique #120 - My best friend's exorcism par Grady Hendrix.

▬ My best friend's exorcism 

Auteur : Grady Hendrix.
Editions : Milan.
Nombre de pages : 416 pages.
Genre : Horreur.
Date de parution : 17 octobre 2018.
Prix : 16,90€
Lien utile : Se le procurer sur Amazon

Résumé : Suite à une soirée qui tourne mal, Gretchen est... différente. Instable. Irritable. Abby, sa meilleure amie, se demande surtout pourquoi des catastrophes aux terribles conséquences arrivent toujours quand Gretchen est dans les parages. Quand Gretchen commence à menacer et humilier Abby, cette dernière a une certitude : sa meilleure amie est possédée par le diable.

8,5/10 


Merci à Page Turners pour l'envoi de ce roman ! 💚

Je ne vais pas tourner autour du pot pour mon avis sur ce roman, j'ai juste adooooooooré ma lecture. C'était juste génial et je me suis laissée emporter par le grand frisson sans aucun soucis. Je ne connaissais pas Grady Hendrix mais je vais vraiment me pencher sur ses romans et prochaines parutions parce que cette première lecture a su me convaincre. 
Si vous ne le savez pas, je suis une fan de l'horreur. Généralement film et série ne font jamais long feu si je vois que ça fait peur. Je n'ai jamais su m'expliquer pourquoi mais le genre de l'horreur est mon favori. Pour la lecture, c'est différent puisque finalement on ne trouve pas si facilement des livres dans ce genre. J'ai lu un peu plus tôt dans l'année Emmurées d'Alex Bell et j'avais aussi adoooooré par son aspect très sombre et psychologique. 
Dans My best friend's exorcism, c'est très différent puisqu'on se retrouve vraiment dans les bases de l'horreur avec l'exorcisme. 

Nous suivons Abby et Gretchen dans les années 80 (vive les références pop que j'ai juste adoré et une playlist musical bien nostalgique), meilleures amies depuis enfants et inséparables. On suit leur amitié du début jusqu'à ce fameux été où tout va changer après une soirée dans les bois qui a mal tourné pour Gretchen. Cette dernière va alors se transformer petit à petit : elle va d'abord entendre des voix, sentir des mains sur elle, avoir l'impression de devenir folle. Jusqu'à ce que ça se dégrade encore et encore. Nous allons tout suivre du pov d'Abby et ce que je peux dire et souligner, c'est vraiment qu'elle est trèèèès loyale. Au risque de paraître pour une amie ingrate, franchement je ne sais pas si j'aurais pu supporter le quart de ce qu'à pu encaisser Abby par rapport à Gretchen. Je l'ai trouvé vraiment courageuse et prête à aller jusqu'aux tréfonds de l'Enfer par amitié et bon sang... C'est beau, avouons-le. Tellement que j'en étais presque à shipper ce pairing et à me dire qu'elles seraient parfaites en endgame (oui, oui, je sais je vais loin). 

Tout au long du roman c'est une ambiance pesante, lourde et vraiment sombre qui s'instaure jusqu'à la fin que j'ai trouvé carrément explosive et que j'ai adoré! Franchement, j'avais du mal à m'arrêter de lire cette histoire tant j'ai été séduite par son fond. Ca reste cependant du Young Adult, donc ne vous attendez pas non plus à du sanglant, nous restons dans un univers YA puisque gravitant toujours autant du lycée. 
Par bien des aspects, ce livre m'a fait pensé au film Jennifer's body qui reste un classique à mes yeux - alors que pour la plupart c'est un flop total. Mais c'est exactement la même ambiance à la différence que ça se passe dans les années 80 et que l'histoire a quand même beaucoup plus de profondeur, que ce soit par rapport à l'intrigue ou aux différents personnages. Parce que oui, je vous ai parlé d'Abby et Gretchen mais pas de leurs deux autres amies qui ont leurs propres vices qui va ravir le petit démon à l'intérieur de Gretchen. 

Non, vraiment, c'était une super lecture et je vous encourage vivement à foncer si vous aimez le genre de l'horreur et que vous avez envie d'un peu de frisson ! 

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Les fans de l'horreur ou ceux/celles qui souhaitent découvrir le genre dans un contexte année 80. 

ON ADORE : L'histoire, l'intrigue, le contexte, l'originalité du roman !
ON REGRETTE : Quelques longueurs dans certains chapitres où il est vrai, j'avais l'impression de tourner en rond vis à vis des pensées d'Abby.

La bise,
Cam.