8 nov. 2018

▼ Chronique #119 - Insaisissable (T4) : Crois en moi par Tahereh Mafi.

▬ Insaisissable (T4) 
Crois en moi

Autrice : Tahereh Mafi.
Editions : Michel Lafon. 
Nombre de pages : 443 pages. 
Genres : Dystopie/fantastique.
Date de parution : 11 octobre 2018. 
Prix : 16,95€
Liens utiles : 



Résumé : Mon passé me poursuit, comme deux mains invisibles qui me retiennent alors que je tente d'avancer vers la lumière. 

Cela fait seize jours que Juliette Ferrars a tué le Commandant suprême d'Amérique du Nord et qu'elle a pris sa place à la tête du Rétablissement sur le continent. 

Seize jours qu'elle a assassiné le père de Warner. 

Juliette pensait qu'elle avait gagné. Elle a pris le contrôle du Secteur 45 et a désormais Warner à son côté. Mais elle reste la fille capable de tuer d'un simple toucher, et un tel pouvoir entre de si jeunes mains fait que le monde entier surveille ses moindres faits et gestes. 
Alors, lorsque Juliette lève le voile sur une partie du passé de Warner, que celui-ci aurait préféré oublier, elle perd son soutien le plus fidèle... Parviendront-ils encore à affronter ensemble les ténèbres qui les entourent, ou se laisseront-ils dévorer par celles qui les habitent ?
3,5/5 

Merci aux éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce livre. 

Souvenez-vous, ma lecture de la première trilogie était nuancée, à coup de "c'est trop bien" à "quelle déception", du coup j'avais à la fois assez hâte de connaître la suite mais j'étais aussi inquiète de découvrir cette fameuse suite. 
Finalement, c'était une lecture plutôt pas mal où j'ai retrouvé une Juliette agaçante et pleurnicheuse (certaines choses ne changeront jamais) et un Warner Ô combien merveilleux. 

L'action du livre était plutôt lente finalement puisque le bouquin ne se résume qu'à les suivre durant quelques jours et j'ai trouvé ça un peu étonnant puisque j'ai trouvé qu'il se trouvait TROP de choses en aussi peu de temps. C'était trop d'un coup et j'aurais aimé qu'on les suive sur plusieurs semaines, plutôt. Tout comme les révélations du bouquin, certaines étaient bien menées et intéressantes et certaines étaient un peu trop exagérées. Du coup c'est un peu le mot qui résume bien cette saga, c'est toujours trop
Ce qui est dommage car le contexte et l'univers sont vraiment géniaux, on se retrouve dans une dystopie comme on en fait plus mais on a l'impression que l'autrice essaye de nous impressionner, d'en rajouter pour créer encore plus de rebondissements, comme si ce n'était jamais assez et à force c'était un peu tiré par les cheveux. 

Les personnages sont fidèles à eux-mêmes, exactement comme dans mon souvenir. Pour mon plus grand plaisir on n'a vu Adam qu'une ou deux fois et de manière très rapide (amen) et on a eu beaucouuuuuup de pov sur Warner et ça, j'ai a-do-ré ! C'est vraiment LE personnage de la saga et c'est bien pour lui que j'ai continué ma lecture car je trouve ce personnage complexe de la plus belle manière qui soit. Je l'adore vraiment beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP. Et je trouve décevant qu'on recule de plusieurs pas le concernant dans ce livre-ci, j'ai l'impression qu'on revit la relation de Warner et Juliette dans le tome 2 et c'est VRAIMENT dommage. Ce personnage mérite tellement mieux. Parlons d'ailleurs un peu de Juliette, heiiiiiin... Drama queen en puissance, c'est un des personnage le plus stéréotypée du genre Young Adult, toujours à se plaindre, à pleurer, à culpabiliser et jamais à se prendre en charge alors qu'elle pourrait être hyper badass vu ses aptitudes. J'espère VRAIMENT qu'on verra une évolution dans les tomes suivants parce que franchement c'est fatiguant de suivre une héroïne qui se flagelle pour tout et pour rien. 
Par contre, petit coeur sur Kendji... Ce personnage est vraiment magique, pas aussi parfait que Warner mais je le trouve tellement drôle. Heureusement qu'il est là pour secouer Juliette. 

Vis à vis de l'histoire, en soit je ne m'attendais à rien en particulier, j'étais très curieuse de découvrir cette suite et je n'ai pas été déçue, ça reste logique avec la première trilogie et même si ce n'était pas un coup de coeur, je reste curieuse de connaître la suite et de voir comment l'autrice va tourner son histoire. 

D'ailleurs, en parlant de Tahereh Mafi, vraiment... Sa plume est une merveille. Vous pouvez ouvrir à n'importe quel page que vous allez tomber sur une phrase à relever tant elle écrit merveilleusement bien. Je ne me lasse vraiment pas de son style atypique. 

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Aux fans de dystopie. 

ON ADORE : Warner, pour toujours. La plume de Tahereh Mafi, l'histoire qui tient la route. 
ON REGRETTE : Juliette, la surenchère des évènements en aussi peu de temps... 

La bise,
Cam.