7 août 2018

▼ Chronique #109 - Pretty Dead Girls par Monica Murphy.

▬ PRETTY DEAD GIRLS 

Autrice : Monica Murphy. 
Editions : Lumen. 
Nombre de pages : 476 pages. 
Genre : Thriller YA. 
Date de parution : 14 juin 2018. 
Prix : 15€

Résumé : Belles à tomber. 

Parfaites en tout point. 
Sauvagement assassinées.

Leur corps est apprêté avec méticulosité, disposé dans une position bien particulière. Leurs visages, parfaitement maquillés, sont tournés selon l'angle le plus flatteur, leurs vêtements coûteux brossés et défroissés. Seul leur cou ouvert d'une oreille à l'autre vient démentir ce tableau idyllique. Seul leur regard vide trahit la vérité : elles sont mortes et bien mortes. 


Les filles les plus populaires du campus sont tuées les unes après les autres et la reine de la promotion, Penelope Malone, présidente du club qui les réunit, est terrifiée à l'idée d'être la prochaine sur la liste. La seule issue, pour elle ? Fouiner un peu, chercher qui peut bien être ce tueur en série qui menace la tranquillité de cette petite ville côtière de Californie, un havre de paix habité par certaines des plus grandes fortunes du pays. Ses soupçons se portent d'abord sur Cass Vicenti, d'autant qu'il était étrangement proche de certaines des victimes malgré son statut de nerd de service. Mais échapper au tueur va demander à la jeune fille de se faire beaucoup, beaucoup plus maligne qu'elle ne le pensait... 



Belles à tomber. Parfaites en tout point. Sauvagement assassinées. Le meurtrier ne sera satisfait que quand toute l'aristocratie qui règne sur le lycée sera passée au fil du couteau – à commencer par Penelope. Et le coupable est plus près d'elle qu'elle ne le croit ! Monica Murphy joue avec les nerfs de la jeunesse dorée californienne dans ce thriller parfaitement ficelé.


7,5/10 


Merci aux éditions Lumen pour l'envoi de ce roman. 

Risque de spoils : Je ne dévoile pas le nom du meurtrier mais je parle assez de lui pour que ça vous donne des indices, ne lisez pas mon article si vous prévoyez de lire le livre, merci.

Vous le savez si vous me suivez depuis un moment mais j'adore les thrillers young adult ! Je m'y retrouve beaucoup et j'arrive à m'identifier aux personnages qui sont de jeunes adultes ou des adolescents. Beaucoup d'entres-vous m'ont d'ailleurs recommandés quelques titres célèbres pour me faire frissonner sous la couette mais je n'ai toujours pas passé le cap des thrillers plus adultes, par crainte justement de ne pas m'y retrouver dans les personnages et de passer à côté de quelque chose.

Pour ce qui est de ce roman, je dois avouer que j'ai passé un très bon moment. C'est exactement le genre de livre que j'aime dans le genre thriller, par-fait pour donner des frissons et s'interroger sur le meurtrier et son mobile. Qui est-il ? Pourquoi tue-t-il des jeunes femmes d'un même groupe ? Est-ce qu'on l'a déjà croisé ? Bref, une tonne de questions que j'adore me poser sans jamais trouver le bon coupable. Parce que OUI, je suis une horrible enquêtrice et je n'arrive JAMAIS à repérer les indices qui permettent d'identifier le ou la coupable.
Après, j'avoue que pour Pretty Dead Girls, c'était quand même assez compliqué. Pour en avoir parlé avec vous, nous avons été un peu tous d'accord pour dire que pour le coup le tueur est un peu venu de nul part et j'ai trouvé ça un peu dommage finalement. Alors ouuuuui, le suspense est à son comble jusqu'à la fin mais quand on sort un assassin aussi facilement qu'un parapluie, c'est un peu facile. J'avais fais des théories et en voyant qu'elles étaient toutes fausses (OUI, J'AVOUE j'étais sûre d'avoir raison pour une fois, ok?), j'étais un peu dépitée.

Niveau personnages, j'ai détesté l'héroïne. Franchement, jusqu'à la fin elle était naïve, lunatique et beaucoup trop influencée par ses hormones. Ok, c'est l'adolescence. Mais bon sang... Reprends toi mémère, toutes tes copines te font trucider et toi tu ne penses qu'à mettre la langue dans la bouche de Cass, ça vaaaaaaa oui ? Parfois, j'avais vraiment envie de rentrer dans le livre et toussoter à côté d'elle de la manière Jiminy Cricket avec Pinocchio : "Hum, hum, t'as pas un peu l'impression que c'est pas trop le moment?" Mais bon, au moins on ne pourra jamais mettre en cause le réalisme du bouquin.
Parlons aussi un peu de Cass parce que ce personnage est clairement un ange. Le genre de mec dont on rêverait toutes de tomber un jour et qui, POURTANT, va craquer pour la cruche de service (oui, je parle de notre héroïne adorée) et lui rester loyale jusqu'à la fin alors que MADAME dans des élans de lucidité parfois inatendus va se la jouer inspecteur Gadget à douter de lui. ALORS QU'IL LUI PROUVE MILLE FOIS QU'IL N'EST PAS LE TUEUR. Non mais bon sang, vous savez c'est le moment où on est comme ça :


Non, bon... En vrai, je rigole, je rigole mais j'ai quand même passé un bon moment. C'est quand même une belle brique que j'ai lu en à peine deux jours tant j'étais prise dans l'action et je voulaaaaais savoir la suite et fin. Mis-à-part le personnage de Pen et la fin assez surprenante, ça reste un très bon thriller dans son genre qui a exactement tout ce qu'il faut pour que vous passiez un super moment et que je recommande.

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Aux fans des thrillers adolescents qui aiment les ambiances électriques.

ON ADORE : Une ambiance incroyable, un livre addictif comme jamais. 
ON REGRETTE : Un personnage principal agaçant, un assassin sorti un peu de nul part. 

La bise,
Cam.