18 juil. 2018

▼ Chronique #103 - La planète des 7 dormants par Gaël Aymon.


▬ LA PLANETE DES 7 DORMANTS  

Auteur : Gaël Aymon.
Editions : Nathan.
Nombre de pages : 272 pages.
Genre : Science-fiction.
Date de sortie : 14 juin 2018.
Prix : 16,95€
Lien utile : Se le procurer sur Amazon

Résumé : Leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux se retrouvent coincés sur une planète inconnue. Lorsqu'ils découvrent les ruines d'une civilisation disparue, cela ravive l'espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? L'équipage, lui, est profondément divisé. Vaut-il mieux prendre le risque de rester dans cet environnement désertique, ou bien repartir malgré l'état du vaisseau ? 

La rencontre soudaine d'un peuple d'humanoïdes primitifs qui les prend pour leurs divinités, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper les indigènes... 

4/10  


Merci aux éditions Nathan pour l'envoi de ce roman. 

Malheureusement, cette lecture de science-fiction est une déception. Je n'ai pas accroché avec l'histoire qui, pourtant, avait un énorme potentiel. Le résumé accrocheur m'avait donné très envie de découvrir ce livre mais j'ai assez vite déchanté.
Pourtant très court, j'ai trouvé le roman vraiment très long et assez ennuyeux. Le lisant avec Adrien nous sommes tombés assez d'accord sur pas mal de choses à savoir que le roman manquait cruellement d'action. Or pour garder le lecteur captivé, quoi de mieux que des rebondissements et des scènes à couper le souffle ? 

Niveau histoire, les points de vue s'alternent en passant d'un personnage à un autre sans toujours de transition. Il y a beaucoup de personnages et j'avais pas mal de difficulté à suivre mais fort heureusement il y a une fiche pour résumé les personnages au tout début du livre, j'avais toujours un doigt dessus durant ma lecture pour y revenir. C'était bien pensé mais ça cassait aussi mon rythme de lecture de devoir toujours retourner au début pour me rappeler qui est qui. 
Petit autre bémol c'est la manière dont commence l'intrigue. On est lâché parmi les personnages qui ont déjà un passif assez explosif, quelques années d'espace dans les pattes et une mutinerie sur les bras envers le capitaine du vaisseau. Bref, niveau ambiance.... Ce n'est pas vraiment ça, dirons-nous. 😂Après, l'ambiance m'a pas mal rappelé les films Aliens, je ne sais pas si c'était le but ou pas mais j'avais en tête le film Prometheus alors même que l'histoire est très différente, les planètes étaient dans ma tête très similaires (mais j'avais tout faux puisqu'à finalement on apprend sur quelle planète on est un peu plus tard dans l'histoire).

J'avoue que la rencontre entre les deux peuples étaient intéressante. On voyait vraiment deux mondes se rencontrer et les différences des uns par rapport aux autres, c'est toujours quelque chose que je trouve fascinant. Les cultures, coutumes, langages, nourritures, etc. qu'il y a de différents chez l'un puis chez l'autre. Être considérés comme des dieux est un luxe à double tranchant qu'on remarque aussi au court de l'histoire, surtout quand on est des usurpateur essayant juste de survivre en adoptant la meilleure manière d'y arriver. 

Du coup, j'avoue qu'au début de ma lecture, j'étais assez perdue, je comprenais pas grand chose et j'attendais donc de voir ce que donnait la suite. Mais passé la moitié du livre, franchement je ne voyais toujours pas où l'auteur voulait nous emmener et c'était frustrant, sans compter que j'avais vraiment du mal avec les personnages. Danco était le seul qui arrivait un tant soit peu à capter mon attention et encore... Franchement, j'ai vraiment trouvé ça dommage car ça manquait cruellement de profondeur. J'aurais vraiment aimé qu'on creuse derrière les protagonistes, qu'on s'intéresse beaucoup plus à eux et qu'on puisse s'attacher - c'est un élément assez important à mes yeux, j'aime vraiment me mettre dans la peau des pov que je suis.

Petit point pour l'écriture, je ne connaissais pas Gaël Aymon et même si je n'ai pas accroché avec son livre et son histoire, j'avoue quand même qu'il a une très jolie plume surtout pour les descriptions. Pour le coup, ça ne manquait pas de détails.

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Aux fans de science-fiction assez poussée où la psychologie est mise en avant.

ON ADORE : Une belle écriture fluide, un univers intéressant. 
ON REGRETTE : Une histoire trop lente avec un manque d'action, des personnages pas assez creusées. 

La bise,
Cam.