3 juil. 2018

▼ Chronique #102 - The Kricket series (T1) : Sous d'autres étoiles par Amy A. Bartol.


▬ THE KRICKET SERIES 
Sous d'autres étoiles

Autrice : Amy A. Bartol.
Editions : Amazon Crossing.
Nombre de pages : 404 pages.
Genre : Science-fiction.
Date de sortie : 12 juillet 2016.
Prix : 9,99€
Lien utile : Se le procurer sur Amazon

Résumé : De sa vie, Kricket n’a jamais prié sa bonne étoile, trop occupée qu’elle était à se cacher dans Chicago pour échapper au système de placement familial de la ville. À l’approche de son dix-huitième anniversaire, elle n’a qu’un seul désir : cesser de fuir et trouver enfin sa place dans le monde.
Ce jour finit par arriver lorsqu’elle rencontre Trey Allairis, un jeune soldat étharien qui a pour mission de venir chercher l’orpheline sur Terre et la ramener sur sa planète d’origine. Quand le danger se rapproche, Trey doit protéger Kricket jusqu’à ce qu’elle ait appris à manier les pouvoirs qu’elle ne pouvait utiliser sur Terre.
Kyon, qui revendique Kricket comme membre de son clan, connaît la puissance des dons surnaturels qu’elle possède, des dons qu’il compte bien utiliser à son avantage afin de s’imposer à la tête des factions qui cherchent à régner sur Éthar, et d’anéantir tous ses ennemis, à commencer par Trey Allairis lui-même. Kricket devra alors faire face au dilemme le plus déchirant de son existence : lutter pour sa survie ou se battre pour sauver son amour.

8,5/10 


Et bien ce que je veux avant tout vous dire sur ce livre, c'est que ce fut une très belle surprise ! En le commençant en lecture commune avec mes copines Mel & Meg je ne pensais vraiment pas tomber sur une petite pépite. Pas loin d'être un coup de coeur, ce premier tome de la trilogie Kriket series m'a complètement séduite par une plume Ô combien jolie et un style dynamique avec de belles descriptions sans pour autant que ça en devienne ennuyant. 

Nous suivons donc Kricket, une jeune fille qui est à quelques mois de sa majorité, orpheline et cherche par tous les moyens à se cacher du système, ne voulant pas retourner en famille d'accueil ou dans un centre qu'elle considère aussi étouffant qu'une prison. Assez badass, notre héroïne a du caractère, ne se laisse pas marcher dessus et on le comprend directement lorsque l'action commence immédiatement dans le chapitre deux. Une bande de garçons lui tombe dessus en essayant de la kidnapper afin de la ramener sur sa planète originaire pour qu'elle "paie pour ses crimes". Complètement perdue et pensant ces garçons fous furieux, elle arrive à leur échapper en se battant pour sa liberté. Malheureusement, ils ne sont pas les seuls à sa poursuite et Kricket se fera rattraper par ce groupe. Kidnappée, entrainée de force dans une autre galaxie, on pourrait croire que Kricket est sous le choc mais pas du tout. C'est d'ailleurs ce que j'ai trouvé assez étonnant ; pas une seule fois Kricket ne remet en cause son existence, sa réalité ou qui elle est. Pourtant, les révélations fusent et notre héroïne apprend qu'elle n'est pas qu'une simple humaine, et encore moins n'importe qui sur cette planète. 

En ça, j'ai quand même trouvé dommage ce manque de réalisme ; Kricket va quand même finir par sympathiser avec ses kidnappeurs, les sauver et les traiter comme ses amis alors que bon... Ils l'ont enlevé, ont risqué sa vie et tentent de la remettre à une autorité puissante pour qu'elle réponde des actes de ses parents qui sont morts quand elle était bébé ????? Vous voyez où je veux en venir ? Ce petit point m'a quand même un peu chiffonné et c'est pour ça, je pense, que le livre n'est pas un coup de coeur. On dit souvent, plus c'est grosse plus ça passe mais... Parfois, c'est trop gros et ça ne passe pas (merci Cam pour cette phrase très philosophique). Pour autant et en retirant ce petit point, l'histoire m'a vraiment happée. J'ai adooooooooré cette intrigue et surtout découvrir ce nouveau monde avec des technologies hyper avancées, un dialecte complètement différent (du coup, faut s'habituer à des nouveaux mots, ça m'a plu haha), des créatures inédites et un décor absolument sublime narré par la merveilleuse écriture d'Amy A. Bartol. En ça, j'ai été fascinée et j'ai adooooooré jouer les exploratrices aux côtés de Kricket. 
Une fois qu'on a posé le pied sur cette nouvelle planète, on apprend une tonne d'informations et surtout on ne s'ennuie pas une seule seconde. Je vous laisse la surprise mais croyez-moi, c'est riche en évènements ! 

Niveau personnages, fort heureusement j'adore Kricket (même si elle a clairement le syndrome de Stockholm), elle a quand même un humour auquel j'ai été très sensible et ses capacités à toujours se battre et positiver sont une vraie bouffée d'oxygène. C'est un personnage haut en couleur comme je les aime et j'ai très hâte de la suivre dans le tome deux. Nous découvrons aussi des personnages assez secondaires que j'ai trouvé très attachants comme Jax, Wayra et même Kyon (oui, je sais c'est censé être le méchant de l'histoire mais que voulez-vous, j'ai des gros soucis psychologiques moi aussi). Et puis... Parlons bien, parlons de Trey svp. A QUELLE HEURE VOUS VOUS PERMETTEZ DE NE PAS ME DIRE QUE Y'A UN APOLON DANS CE LIVRE SVP ????? J'ai été très outrée que personne ne m'informe de ce détail qui, clairement, m'aurait fait sauter sur ce livre beaucoup plus tôt - je vous retiens, tous (même toi au fond qui lit cette chronique derrière l'épaule de ton camarade)
Non en vrai, je pense que les personnages ont énormément de capacité et j'ai vraiment hâte de voir tout leurs potentiels dans les prochains tomes. D'ailleurs, j'avoue tout... J'ai déjà commencé le tome 2 et c'est déjà hyper explosif ! 

Après, je tiens quand même à dire que si vous n'aimez pas les héroïnes trop mises en avant genre "elles sont la clés pour sauver un monde puis boum rebondissement encore sur l'héroïne, etc". je ne vous conseille pas cette saga. Kricket est vraiment mise trèèèèèèès en avant (normal vous me direz, c'est l'héroïne) mais par exemple : beaucoup de personnages masculins tombent amoureux d'elle (vous comprenez le sous-entendu?) doooooonc, à éviter si vous savez déjà que vous avez lever les yeux au ciel toutes les deux minutes. Personnellement, avec moi ce genre de roman ça passe ou ça casse. Soit je suis en mode "c'est n'importe quoi, trop cliché blabla", soit j'adore. Et là pour le coup... On est pas loin du coup de coeur les gars! 

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Les fans de science-fiction qui veulent un peu de changement. 

ON ADORE : Les personnages, l'histoire, l'écriture et l'additivité du roman. 
ON REGRETTE : Une Kricket qu'on pourrait surnommer Mary-Sue. 

Je vous dis à très vite pour la chronique du tome deux! 

La bise,
Cam.