29 mai 2018

▼ Chronique #95 - Les colocs par Sarah Morant.

▬ LES COLOCS 

Autrice : Sarah Morant.
Editions : Hachette.
Nombre de pages : 358 pages.
Genre : Jeunesse.
Date de sortie : 28 février 2018.
Prix : 17,90€
Lien utile : Se le procurer sur Amazon

Résumé : Quand sa cousine-et-colocataire décide de partir un an à l'étranger, Cassandre est bien embêtée. Hors de question de retourner chez ses parents ! Par chance, sa cousine lui dégote un remplaçant idéal. Ou pas... Car la personne qui se présente à sa porte n'a rien du coloc rêvé. Pire, Alden est tout ce que Cassandre déteste. Et vice versa. Il déplace ses affaires sans la prévenir ; elle refuse de faire la moindre tâche ménagère. Il invite ses amis à l'improviste ; elle organise des soirées dans leur appart quand il aimerait dormir. Ils ne sont d'accord que sur une chose : ils ne supportent pas d'habiter ensemble !
4/10 

Merci aux éditions Hachette pour l'envoi de ce livre. 

Malheureusement pour moi, ce roman est une véritable déception. J'en attendais quelque chose de très différent à l'histoire que j'ai lu, persuadée qu'une romance serait au centre de l'histoire alors que pas du tout. J'ai attendu toute l'histoire que les personnages principaux aient une sorte de déclic mais j'ai finalement compris que le roman mettait en avant quelque chose de très différent : l'amitié garçon/fille. Thème qui normalement ne me pose pas de soucis mais qui m'a énormément frustrée dans le bouquin. 

Nous suivons donc Cassie et Alden, deux étudiants contraints d'emménager ensemble pour des raisons différentes. Ils ne se connaissent pas, ne se sont jamais rencontrés avant d'emménager ensemble mais dès le premier regard, c'est la guerre. Tous les deux ne peuvent pas se supporter et décident donc d'instaurer des règles au fur et à mesure de leur cohabitation. Règles qu'on retrouvera d'ailleurs en titre de chaque chapitre. Ce qui n'a pas facilité ma lecture c'est le personnage de Cassie que j'ai trouvé détestable du début jusqu'à la fin : c'est une fille immature hyper égoïste et vachement peste tandis qu'Alden a le coeur sur la main et reste toujours hyper agréable avec elle. Franchement, c'était insupportable. J'ai dû mal à comprendre le choix de l'autrice quant à ce personnage qui est HYPER difficile à suivre et absolument pas attachant. Ca m'a vraiment gâché ma lecture tant elle était antipathique. Du coup, Alden passait juste pour le mec qui se laisse trop faire et accepte les caprices de sa colocataire juste pour être tranquille. Petit à petit, ils arrivent à trouver un terrain d'entente et je dirais qu'encore une fois, c'est grâce à tous les efforts d'Alden.
Néanmoins, le seul point légèrement positif au personnage de Cassie et qui met en avant un sujet qui m'importe beaucoup c'est l'échec scolaire. Cette difficulté qui est de vivre tous les jours en ayant peur de décevoir ses parents, ses proches et d'être la risée de tout le monde parce qu'on n'y arrive pas ou parce qu'on s'est trompé.

Mais ça ne va pas plus loin. En soit, l'histoire ne m'a absolument pas touchée, je me suis malheureusement ennuyée la plupart du temps malgré une écriture que j'ai trouvé très jolie. Je pense, pour le coup, que l'intrigue était sûrement trop jeunesse pour moi. Pas tellement cliché mais je suis passée à côté des moments de comédie qui m'ont juste fait lever les yeux au ciel. Pourtant bon public, je suis persuadée que mon avis assez négatif sur les 100 premières pages et le personnage de Cassie n'ont pas réussi à me convaincre pour que je m'y plonge réellement et que je me mette vraiment dedans. Un véritable blocage, donc.
Cependant, beaucoup d'entres vous m'ont certifié que les autres titres de l'autrice étaient exceptionnelles donc je reste très curieuse de découvrir son travail dans d'autres histoires et avec des nouveaux personnages que j'espère apprécier cette fois. 😊

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Aux jeunes adolescents qui aiment les histoires d'amitié un peu chien/chat.

ON ADORE : Certains sujets abordés assez intéressants, la jolie plume de Sarah Morant.
ON REGRETTE : Les personnages insupportable, l'histoire trop plate et ennuyeuse. 

La bise,
Cam.