26 mai 2018

▼ Chronique #94 - Les puissants (T1) : Esclaves par Vic James.

▬ LES PUISSANTS 
Esclaves

Autrice : Vic James.
Editions : Nathan.
Nombre de pages : 425 pages.
Genre : Fantastique.
Date de sortie : 4 mai 2017.
Prix : 17,95€
Lien utile : Se le procurer sur Amazon

Résumé : Dans le jeu du pouvoir, chacun risque sa vie.
Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. 

Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent libres et gouvernent le pays. 

Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de partir tous ensemble accomplir leurs jours d'esclavage. Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité de terribles dangers, car chez les Égaux, les luttes de pouvoir sont sans pitié. Et lorsqu'elle tombe amoureuse d'un de ses maîtres, c'est sa vie même qui est en péril...Luke, quant à lui, a été exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s'épuise à la tâche. Cependant, d'autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu'il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.
8/10

Acheté sur un coup de tête quelques jours après sa sortie, Les puissants n'était pas un livre aussi connu qu'actuellement sur la blogosphère et je l'avais un peu enterré dans ma PAL. Cependant, après que mon amie Maë l'ait lu et adoré, j'avais très envie de m'en faire à mon tour mon avis car ça avait été un gros coup de coeur pour elle. Malheureusement prise d'autres lectures plus pressantes, j'ai laissé le temps me filer entre les doigts et ai pu le loisir de découvrir d'autres chroniques de mes amies. Toutes étaient unanimes : c'était un gros coup de coeur.

Malheureusement pour moi, ce n'est pas un coup de coeur mais une très bonne lecture malgré tout. J'ai passé un excellent moment dans ce roman très sombre, avec une trame narrative particulièrement osée mettant en avant l'esclavage et la supériorité d'une catégorie de la population grâce à leurs pouvoirs. Franchement, c'était très bien écrit et je suis très heureuse de voir à nouveau un livre provenant de Wattpad mis en avant et qui démontre bien que sur cette plateforme, on peut vraiment trouver des pépites. 

Cette dystopie a donc tout pour me plaire mais ce n'est pas un coup de coeur. Pourquoi ? Et bien je pense que c'est parce qu'il y a trop de points-de-vue, trop de personnages et que j'ai pas eu le temps de m'attacher comme j'aurais aimé. A aucun moment, je n'ai eu de connexion avec eux ou je ne me suis sentie concernée par leurs sorts. Je trouvais leurs différentes histoires intéressantes et le fait qu'on alterne autant ajoute un récit rythmé mais pour moi, c'était trop. Le seul personnage qui revenait beaucoup plus était Luke et malheureusement pour moi, je l'ai trouvé insipide et absolument pas intéressant. Je préférais largement quand on suivait Gavar ou un membre des Egaux car on était vraiment au coeur même de la politique, des complots et des bases qui régnaient dans l'histoire. Or quand on suivait Luke, j'avais tendance à m'ennuyer facilement et à trouver les pages assez longues. N'étant pas forcément fan de sa rébellion à Millmoor - la cité des esclaves -, je préférais les moments passés à Kyneston, la résidence principale de la famille fondatrice à savoir les Jardine. D'ailleurs, pour l'instant ma préférence va aux personnages de Gavar, Silyen & Abi qui ont beaucoup de potentiels et qui, j'espère, sauront être plus exploités dans la suite. 

Concernant l'histoire, j'avoue que j'avais vu venir certaines révélations de la fin qui me sont apparues au fur et à mesure de ma lecture. Mais pas tout. J'étais donc assez satisfaite de voir que j'avais raison sur certains points et agréablement surprise de découvrir d'autres secrets que l'autrice avait pris soin de bien cacher durant tout le récit mais qui était pourtant dissimulé juste sous notre nez. J'ai aimé aussi toute l'intrigue autour des Egaux, durant toute la lecture on se demande vraiment de quoi ils sont capables finalement : qu'est-ce que c'est que d'être Doués ? On voit ainsi la différence avec les gens ordinaires qui sont pourtant forcés de donner dix ans de leurs vies à leurs services. Je ne vais pas vous le cacher : j'ai trouvé certaines scènes très dures et je pense que ça ne va pas aller en s'arrangeant, surtout avec la fin qui était juste folle. J'avais envie de me jeter sur le tome 2 qui se trouve dans ma PAL mais qui va devoir encore attendre un peu. 

Les thématiques mises en avant sont HYPER intéressantes, je trouve. On parle d'égalité et du statut d'être-humain qui est débattu par certains personnages. Les différents personnages qu'on suit ont tous un avis très distincts sur le sujet et c'était assez enrichissant de savoir ce qu'ils pensaient et pourquoi en étaient-ils arrivés à différentes conclusions. Malgré tout, je regrette toujours de ne pas m'être attachée à eux car je pense que c'est cruellement ce qui manquait à ma lecture... 
Espérons que le tome 2 remédie à ce problème ! 

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Aux personnes aimant les romans basées sur l'oppression par des aristocrates et aux influences fantastiques. 

ON ADORE : Le contexte de l'histoire, l'ambiance vraiment effrayante et la fin. 
ON REGRETTE : Une alternance de pov trop présente qui empêche de vraiment creuser les personnages. 

J'ai très hâte de lire la suite, dans tous les cas ! 

La bise,
Cam.