25 mai 2018

▼ Chronique #93 - Royales : 16 clones, une princesse par Camille Versi.

▬ ROYALES : 16 CLONES, UNE PRINCESSE 

Autrice : Camille Versi.
Editions : Hachette.
Nombre de pages : 403 pages.
Genre : Science-fiction.
Date de sortie : 14 mars 2018.
Prix : 16,90€
Lien utile : Se le procurer sur Amazon

Résumé : Margaret est la princesse parfaite, adorée de tous les Anglais. Généreuse, intelligente, polyglotte, cavalière émérite, menant de front des études de littérature, de politique et d’histoire par correspondance…

Son secret  ?

Margaret n’existe pas vraiment. Elles sont seize. Seize sœurs.

Seize clones, éduquées à la perfection, créées pour faire rêver un royaume.
Mais les temps ont changé… Sur seize clones, il ne devra rester qu’une princesse. 

7,5/10

Merci beaucoup aux éditions Hachette pour l'envoi de ce livre.

J'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce roman. Je savais que ça parlait de clone et de princesse et je n'avais pas envie d'en savoir plus, très curieuse de découvrir au fur et à mesure l'histoire. Et je pense que c'était une bonne idée. 

De quoi ça parle ? On suit May, une des clone de la princesse passionnée de littérature et qui en a fait sa spécialité. Car oui, chaque clone de la princesse Margaret a une spécialité qui lui est propre. Toutes vivent en symbiose dans un bunker où elles inversent les rôles en fonction de l'emploi du temps de la princesse. Très peu sont dans l'intimité de ce secret et sont en charge de la sécurité des clones. Les jours se rassemblent tous pour May où elle passe son temps à lire sauf les jours où elle a le droit de monter mettre en avant la culture littéraire de la princesse. C'est assez rare, cependant. 
Puis, tout change le jour où la reine décide qu'il est temps de marier la princesse pour assurer la succession et continuer le règne de la famille royale. Cependant, pour ce mariage, il ne devra en rester qu'une. 

Cette histoire, par bien des facettes, m'a fait penser à La sélection de Kiera Cass puisque dans le roman on retrouve l'idée des princesses mais aussi de cet espèce de tri et compétition entre les clones pour devenir la seule et unique princesse en titre. Toutes vont mettre en avant ce qu'elles savent de mieux faire et peuvent montrer le pire d'elles-mêmes pour avoir ce qu'elles veulent. Et ça, même si elles se considèrent toutes comme des soeurs. 
En soit, l'histoire m'a beaucoup plu. Je l'ai trouvé hyper originale, très bien menée et l'écriture était hyper plaisante. Le seul gros bémol au bouquin, c'est finalement le personnage principal qui m'a paru vraiment hyper naïve et trop... Gentille ? Une qualité bien louable mais que j'ai trouvé plutôt gros parfois. Certaines fois, May se montrait tellement compatissante qu'elle m'énervait. J'aurais aimé qu'elle se rebelle plus et surtout plus tôt et qu'elle ne se laisse pas faire comme un pantin même si elle avait appris à être exploitée toute sa vie. J'ai largement préféré Jane qui a une histoire et un caractère que j'aime beaucoup plus et je regrettais presque qu'on ne la suive pas elle plutôt que May, trop passive à mon goût. 

Il y a bel et bien de la romance dans le livre mais j'en ressors assez contrariée, haha. Je ne m'étends pas plus mais disons que j'aurais aimé que May craque pour quelqu'un d'autre (oui, oui, j'avais activé mon radar à book boyfriends durant ma lecture.) Néanmoins, je vous avoue que la partie romance n'est pas la plus importante dans le roman et qu'elle ne prend pas une place trop importante, ce qui est un gros plus puisque des thématiques hyper intéressantes sont mises en avant : la liberté, le courage et la fraternité. Surtout dans un contexte politique assez bancal et mené par une reine intransigeante qui s'amuse à terrifier les clones et à les considérer simplement comme du bétail. Alors que non : ce sont des personnes à part entières avec leurs caractères, défauts et qualités. 
C'est d'ailleurs quelque chose que j'ai beaucoup aimé. Le fait que même si ces clones se ressemblent physiquement, elles n'aient rien à voir l'une avec l'autre. Elles avaient toutes quelque chose de différent à apporter. De toutes, j'ai adoré Jane mais surtout Harriet qui est un personnage mis de côté dans la première partie du roman mais qu'on voit prendre une place importante dans le reste de l'intrigue. Gros plus aussi : je ne savais pas DU TOUT comment allait terminer l'histoire. Parfois, on arrive à deviner grâce à des petits détails mais là... Je suis restée dans le flou jusqu'à la dernière page et j'ai adoré ! 

Je pense que l'histoire se suffit à elle-même et qu'un autre tome n'est effectivement pas nécessaire. La fin m'a bien plu et j'avoue que même si j'avais quelques différends avec la protagoniste principale, je n'avais pas forcément envie de quitter l'univers de l'autrice. D'ailleurs, pour un premier roman, je le trouve très très réussi et j'ai vraiment très hâte de découvrir les prochains livres de Camille Versi qui m'a totalement convaincue. 

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Ceux et celles qui aiment les romans autour de la royauté et a lutte pour la liberté. 

ON ADORE : La diversité des personnages, l'histoire vraiment bien rédigée et l'originalité de la trame narrative. 
ON REGRETTE : Un personnage principal trop passif la majorité du temps. 

La bise,
Cam.