15 mai 2018

▼ Chronique #91 - Hazel Wood par Melissa Albert.

▬ HAZEL WOOD 

Autrice : Melissa Albert.
Editions : Milan.
Nombre de pages : 384 pages.
Genre : Fantastique.
Date de sortie : 25 avril 2018.
Prix : 17,90€
Lien utile : Se le procurer sur Amazon

Résumé : "Ne t'approche sous aucun prétexte d'Hazel Wood."

Ces quelques mots laissés par la mère d'Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille.

Hazel Wood, la résidence légendaire d'Althéa Proserpine, auteur des célèbres "Contes de l'Hinterland".
Hazel Wood, dont vient d'hériter Alice.
Hazel Wood, où Alice doit s'aventurer pour espérer sauver sa mère.
Hazel Wood, cette demeure d'où semblent s'échapper des personnages inventés par Althéa.
Hazel Wood, dont personne ne revient jamais.

Et si Hazel Wood était bien plus qu'un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d'entrée sur l'Hinterland ? Et si Alice était bien plus qu'une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ?

Il était une fois... Hazel Wood.
6/10

Un énorme merci aux éditions Milan et à Page Turners pour l'envoi de ce roman. 😊

Ce roman qui mélange fantastique et contes dans une ambiance sombre était, pour ma part, très attendu. Avec tous les teasings dont on avait eu droit, j'étais brûlante de curiosité quant à ce livre qui a eu d'excellentes critiques chez les anglophones. Tout était là pour me plaire : couverture, résumé, ambiance et genre. J'étais prête à m'habiller de ma cape et de mon épée pour me plonger dans cette lecture. Surtout que certains copines blogueuses qui l'avaient lu avant moi semblaient du même avis. J'avais donc très hâte de m'y mettre. 

Malheureusement, de manière globale... Même si j'ai passé un bon moment en découvrant cette histoire, j'en suis ressortie quand même un peu déçue et mitigée. Parce que finalement, je ne m'attendais pas à ça. Je m'étais sûrement fais une idée faussée du livre et quand l'histoire a pris un tournant différent de ce à quoi je m'attendais, j'ai été déçue. Alors... Oui, je ne m'attendais certainement pas à l'intrigue que j'ai parcouru et en ça j'ai été surprise. Mais pas dans le bon sens du terme. Finalement, c'était moins bon que ce que j'imaginais. En ça, je ne peux blâmer que moi. L'histoire reste bien, les personnages travaillés, l'ambiance sombre réussie et l'écriture très poétique.

Parlons donc un petit peu du scénario. Un petit peu complexe par moment, j'avais du mal à suivre et je me perdais facilement dans les descriptions ou les actions des personnages qui, parfois, étaient un peu trop vifs. Cependant, l'histoire tenait la route, j'étais facilement happée dans l'univers de l'autrice même si j'aurais aimé que certaines choses soient peut-être mieux expliquées (surtout à la fin) mais à ce que j'ai compris, il y allait avoir un deuxième tome donc peut-être que les quelques éléments un peu bancals seront exploités dans cette suite. D'ailleurs, j'ai été assez surprise de savoir qu'il y allait avoir un tome deux ; pour moi le livre aurait très bien pu s'arrêter là. Mais je suis curieuse donc je le lirai certainement ! 
Ce que j'ai principalement aimé c'est la manière dont sont décrits les contes. Dans ce récit, ils sont très très sombres et ça se finit rarement bien. En plus de l'intrigue particulière, j'avoue que ça donne un petit plus à l'ambiance. Plongés à la fois dans notre monde et celui des contes, c'est une expérience particulière qui je pense pourra plaire aux plus avertis et ceux aimant les romans atypiques. 

Alice, protagoniste principale, est une adolescente qui durant tout le récit aura deux objectifs : retrouver sa mère qui a été kidnappée à Hazel Wood et comprendre qui elle est et sa place dans les plans de sa grand-mère, cette fameuse et mystérieuse conteuse de contes qu'elle n'a jamais rencontré de sa vie. Le premier intérêt d'Alice est touchant, j'ai aimé sa relation très fusionnelle avec sa maman et cette manière si belle qu'elle a de faire passer sa vie, ses craintes et questions en retrait. Elle qui n'a jamais eu personne d'autre à part sa mère va devoir passer par bien des épreuves pour la retrouver et la sauver. 
Quant au deuxième but, on le voit apparaître au fur et à mesure du roman quand Alice comprend qu'un monde magique et mystérieux semble hanter sa famille et que tout semble relié à elle sans qu'elle ne puisse expliquer pourquoi. Pourquoi les contes de l'Hinterland, cet endroit inexistant et fantaisiste, ne cessent de revenir à elle et qu'elle brûle de curiosité depuis toujours pour les écrits de sa grand-mère sur ce sujet ? 
En soit, Alice est intéressante, courageuse et intelligente bien qu'avec un fond glacial et colérique qui ont toujours empêché les autres de l'approcher. Son aventure m'a plu dans son ensemble. 

J'ai aussi aimé les gros clins d'oeil à certains contes connus. Mais comme Alice, j'aimerais VRAIMENT lire les contes de l'Hinterland vu qu'on nous en parle constamment dans le bouquin, je suis curieuse de découvrir ces fameuses histoires et j'espère grandement qu'un livre verra le jour avec toutes ces petites nouvelles. 

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Aux personnes aimant le fantastique, les héroïnes intrépides et aimant un peu l'univers de Tim Burton (qui, j'en suis sûre, a une part d'influence dans ce roman) et Lewis Caroll (oui, oui, pour moi il y a quand même un clin d'oeil).

ON ADORE : L'univers, les personnages et les contes.
ON REGRETTE : La tournure des évènements, l'intrigue assez lente, la fin un peu "facile". 

J'espère que vous vous laisserez tenter par ce roman très original. 

La bise,
Cam.