8 mai 2018

▼ Chronique #87 - Asphyxie par Laura Trompette.

▬ ASPHYXIE 

Autrice : Laura Trompette.
Editions : Pygmalion.
Nombre de pages : 403 pages.
Genre : Thriller.
Date de parution : 7 mars 2018.
Prix : 14,90€
Liens utiles :

Résumé : « Elle a été asphyxiée et pendue post-mortem.

Le légiste est formel. Il ne nous regarde pas quand il parle. Il s'agite autour de ce corps qui ne se mouvra plus.
Je me réveille dans un sursaut et prends une respiration comme si je remontais à la surface. Cette affaire n'en finit pas de me hanter.
Hugo dort profondément à côté de moi. Il n'est que quatre heures du matin. Je reprends mes esprits et les images se floutent. Demain, il n'en restera rien.»
Charlotte, capitaine à la Brigade Criminelle de Paris, et Hugo, docteur en droit, vivent ensemble depuis bientôt sept ans. Pourtant, sous le jeu des apparences, Hugo porte un secret et Charlotte a les yeux rivés sur sa carrière.
En effet, depuis plus d'un an, son groupe de la Crim' est confronté à la terrible « affaire des pendues » : des meurtres en série de mères de famille, victimes d une macabre mise en scène. L'enquête piétine devant l absence d'indices. Et, soudainement, le tueur accélère la cadence...
Scindée entre sa vie intime et cette enquête qui la touche personnellement, Charlotte saura-t-elle flairer le mal qui l'entoure ?
7/10 

Souvenez-vous, quand j'avais lu Hello de Laura Trompette, je vous avais déjà un peu parlé d'Asphyxie qui est le roman que l'héroïne d'Hello écrivait dans le bouquin. Dans mon article, je vous avais parlé de mon adoration pour l'histoire et le personnage d'Emma qui est une femme brisée cherchant à se reconstruire, à vivre sainement et simplement. Elle s'en sort beaucoup grâce à l'écriture et à ce roman qu'on la voit écrire durant le temps qu'on la suit : Asphyxie. Charlotte et Hugo sont alors les personnages qui l'aident à s'en sortir, à extérioriser ses démons et à faire le deuil de son ancienne histoire d'amour qui lui a brisé le coeur en mille morceaux. Je redoutais un peu cette lecture et j'avoue l'avoir reculé le plus possible bien que j'étais très curieuse de découvrir cet univers et l'intrigue particulière et haletante que l'autrice allait nous faire vivre. 
Grâce à l'épreuve non-corrigée, j'avais pu avoir un aperçu de cette histoire et le début m'avait beaucoup plu même si je trouvais le roman déjà bien sombre. 

Dans Asphyxie, nous suivons donc Charlotte et Hugo. Ils sont en couple depuis sept ans, sont fous amoureux l'un de l'autre même si comme tous les couples ils ne sont pas toujours d'accord sur tout. Ils ont leur manière d'être et de fonctionner et ça marche divinement bien depuis toutes ces années. Charlie est policière à la crim', son métier n'est pas facile souvent noir et nombreux sont les jours difficiles mais c'est pour elle une véritable vocation. Hugo quant à lui est professeur, droit et rangé avec un passé mouvementé et mystérieux. Et il a aussi un secret : Hugo est un sérial Killer. Et pas n'importe lequel ; celui qui pose le plus de soucis à Charlie et la rend dingue de frustration. Celui qu'elle essaye d'attraper depuis plus d'un an. 

Du coup, vous voyez un peu le décor. Surtout que le début commence tellement bien, on rattrape sept ans de petits bonheurs, de disputes, d'habitudes, de confiance, d'équilibre, de rires. Ca fait donc MAL de suivre ce couple alors que tout fini par les opposer. 
Le gros point positif ? On alterne les points-de-vues, tantôt Hugo, tantôt Charlie, ça change et nous montre les choses sous différents angles vraiment intéressants. On comprend tout, on sait tout, on ressent tout. Mais on est dans l'incapacité d'interagir et d'essayer de sauver ce couple qui part à la dérive. C'est frustrant mais bien mené. 
Personnellement, j'ai préféré les chapitres d'Hugo car j'ai trouvé intense le fait d'être dans la peau d'un tueur en série, de lire ses ressentis, ses émotions, ses motivations aussi. Du début jusqu'à la fin, on sait sa manière d'opérer, de choisir ses cibles, de les attendrir et de les assassiner. Jusqu'à son mobile. Hugo est un personnage carré, méticuleux et très intelligent. Au même niveau que Charlie mais dans le côté sombre. A eux deux, ils forment véritablement le yin et le yang. 

Mais en plus de ça, Asphyxie c'est avant tout un thriller captivant. C'est la première fois que j'ai la possibilité de connaître l'identité du tueur, de connaître ses plans et d'être dans sa peau. Du côté de Charlie, j'avoue que j'ai été sciée par le réalisme des scènes. Que ce soit dans le vocabulaire, sur la description des habitudes policières ou des enquêtes, je tire mon chapeau à Laura Trompette qui a merveilleusement bien fait son boulot de romancière et nous a permis de vraiment être jeté dans cette réalité judiciaire. 
Je sais ce que vous allez me dire maintenant : mais si on connait l'identité du méchant, est-ce vraiment si intéressant ? Et bien OUI. Parce que c'est au fur et à mesure de la lecture qu'on comprend pourquoi Hugo se décide du jour au lendemain à tuer. Et jusqu'à la fin, il y aura des rebondissements. Malheureusement, je me doutais un peu de la fin. Ca n'a pas gâché ma lecture mais j'espérais au fond de mon coeur quelque chose de différent, haha.

Du coup, à la question est-ce qu'on peut lire Asphyxie sans avoir lu Hello, je dirais OUI... MAIS. Ca serait dommage de passer à côté des tourments de "l'autrice", à savoir Emma, parce qu'il y a beaucoup d'elle dans ce roman, éparpillée à droite et à gauche. Et même si on comprend l'un sans l'autre, l'expérience est sûrement plus riche en le lisant avant. Enfin... Je pense.  

D'ailleurs, tout comme Hello, je veux aussi souligner la plume juste sublime de l'autrice et sa justesse dans les mots. Sa manière d'écrire est poétique et j'ai HYPER envie de découvrir ses autres livres maintenant ! 😊

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Aux passionnés de thriller aimant les romances dramatiques. 

ON ADORE : L'histoire, l'écriture, le personnage d'Hugo. 
ON REGRETTE : La fin car j'espérais quelque chose de différent. 

Un énorme merci aux éditions Pygmalion pour l'envoi de ce livre, vraiment heureuse d'avoir pu découvrir Charlotte et Hugo. 🙌

La bise,
Cam.