12 avr. 2018

▼ Chronique #79 - Le week-end par Natasha Preston.

▬ LE WEEK-END 

Autrice : Natasha Preston.
Editions : Hachette
Nombre de pages : 375 pages.
Genre : Thriller YA.
Date de sortie : 28 février 2018.
Prix : 18€
Liens utiles : 



Résumé : Ils pensent qu'ils sont invincibles. Ils pensent pouvoir faire et dire ce qu'ils veulent, sans jamais avoir à en assumer les conséquences. Ils ne m'ont pas laissé le choix. Il est temps pour eux de payer. Un week-end entre amis, dans un chalet loin de tout. C'est exactement ce dont MacKenzie avait besoin. La bande se retrouve, impatiente que la fête commence. Un verre. puis deux. et la nuit tombe dans l'oubli. Au réveil, c'est l'horreur. Deux d'entre eux sont morts. Sauvagement assassinés. Aucune trace d'effraction ni signe de lutte. Les cinq survivants n'ont d'autre choix que de se suspecter... car quelqu'un ne dit pas la vérité.
5/10

Malheureusement pour moi, ce livre est une grosse déception. Après avoir lu La cave de la même autrice l'année dernière, j'avoue que je m'attendais à beaucoup mieux comme roman puisque ce premier livre avait été presque un coup de coeur tant les émotions et l'histoire avaient été incroyables. Je m'attendais donc à retrouver une ambiance similaire avec un roman type slasher, comme dans les films d'horreur. Mais que nenni. 

Le roman m'a énormément fait penser à Qui ment? de Karen M. McManus dans sa forme et construction. Le contexte est différent, la fin aussi mais entre les deux, c'est exactement pareil. Je ne sais pas pourquoi je m'étais persuadée que toute l'intrigue du roman se passait durant un seul week-end où les protagonistes étaient bloqués dans cette petite cabane perdue au fond des bois et sans rien pour leur en venir à l'aide. J'étais même sûre qu'on allait suivre la ligne assez classique de l'horreur mais pas du tout. Deux meurtres sont commis et juste après tout le monde rentre chez soi. Ok, c'est plus crédible mais assez décevant. Toute la pression qui était montée durant ces quelques instants est aussitôt redescendue d'un étage et le reste du roman est extrêmement long.
Alors oui, c'est bien le fait que j'ai essayé de savoir qui a fait ça qui m'a fait tenir. J'ai cherché - vainement - des petites miettes pour essayer un peu de comprendre où allait l'histoire, quel était le mobile et surtout qui avait commis ce double meurtre ? Franchement, l'autrice n'a laissé AUCUN indice, donc à la fin malheureusement je n'avais vraiment zéro piste et aucune raison d'accuser plus une personne qu'une autre et finalement j'ai trouvé ça dommage. J'avais l'impression qu'entre le début et la fin de l'histoire, il n'y avait finalement eu aucune avancée si ce n'est pour la protagoniste principale qui s'est rendue compte que même ses amis avaient quelques secrets aussi bien cachés qu'elle.

J'ai eu quelques soucis avec la narration et surtout la conjugaison choisie dans le texte. Je sais que l'année dernière avec La cave, j'avais eu aussi des difficultés mais pas autant que dans ce livre. Ca n'allait ABSOLUMENT pas avec le rythme de l'histoire et j'ai encore du mal à comprendre pourquoi les éditeurs ont gardé ce temps-ci qui ajoute une certaine lenteur.

Pour la grande révélation finale, comme pour le reste du roman j'ai été hyper déçue en fait. Je sais que certains avaient trouvé depuis longtemps mais moi je n'ai pas vu venir le dénouement et si ça pourrait être un bon point, ce n'en est pas un. Ca aurait pu en être un s'il y avait eu une logique ou que l'alibi était assez suffisant quoi que bien caché pour qu'on le comprenne mais alors... Pas du tout. Franchement, je ne vais pas vous mentir, j'ai eu l'impression que l'autrice a un peu choisi au hasard et qu'elle a fait tomber ça comme un cheveu sur la soupe. Pour moi, ce n'est pas crédible et c'est HYPER mal amené. Il y a zéro logique.
Et franchement... Le tout dernier chapitre était une grosse blague. Quand je l'ai terminé, je me suis même demandé s'il me manquait pas des pages tant le roman se termine au milieu d'un peu tout et n'importe quoi. Mon amie Alex m'a alors confié qu'il y avait une suite de prévue mais qu'on ne savait pas si elle serait traduite. Franchement, si suite il y a, je m'en passerai.

Je pense que, malheureusement, j'ai mis ce roman HYPER haut dans mes attentes et du coup voir un thriller young adult aussi basique m'a assez déçue de la part de Natasha Preston qui m'avait habituée à mieux avec son premier roman. Je sais cependant qu'Hachette va sortir dans quelques semaines un troisième roman d'elle et je le prendrai, mais cette fois sans aucune attente. Après tout, je n'ai simplement peut-être juste pas attachée avec cette histoire, sait-on jamais.

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Ceux aimant les thrillers young adult.

ON ADORE : Les secrets qu'on apprend sur certains personnages et qui étaient plutôt bien faits. 
ON REGRETTE : Un scénario bancal, une histoire lente et une fin peu convaincante. 

Je remercie énormément les éditions Hachette pour l'envoi de ce roman. Je suis quand même très contente d'avoir pu me faire un avis sur ce livre. 😊

La bise,
Cam.