24 févr. 2018

▼ Chronique #66 - Proxima du centaure par Claire Castillon.

▬ PROXIMA DU CENTAURE 

Autrice : Claire Castillon. 
Editions : Flammarion Jeunesse. 
Nombre de pages : 223 pages. 
Genre : Drame. 
Date de sortie : 7 février 2018. 
Prix : 13€

Résumé : "Je l'appelle Apothéose parce qu'il n'y a aucun prénom logique à lui mettre sur le visage. Je la klaxonnerai avec ma tête jusqu'à ce qu'elle se retourne. Un jour, elle me dira son vrai prénom, à l'oreille, elle le prononcera avec le souffle. Son souffle réveillerait un mort. En attendant, de là où je me trouve, je kiffe à fond dès que je pense à elle."

Tous les matins, Wilco regarde Apothéose passer sous sa fenêtre. Jusqu'à ce qu'un jour il se penche tellement qu'il tombe.



4/10 



Lecture assez particulière avec une plume prononcée, Proxima du centaure est un livre jeunesse retraçant l'histoire d'un garçon tombant de la fenêtre du cinquième étage après s'être trop penché pour regarder une fille. Nous suivons alors ses pensées et aspirations durant sa rémission, à l'hôpital. Pour garder un maximum de suspense et que vous soyez surpris durant votre lecture, je ne vais pas m'étendre sur l'histoire mais plutôt sur mon ressenti. 

Le livre étant assez court, ça se lit rapidement pourtant je l'ai trouvé infiniment long. L'écriture si jolie et si poétique n'a pas su rattraper le peu d'intérêt qu'a pu susciter l'histoire à mes yeux. Je me suis assez ennuyée et même si on reste dans une certaine ignorance jusqu'à la fin du livre, c'était trop long. Je ne me suis donc pas attachée aux personnages - surtout qu'on a finalement peu d'éléments à quoi se raccrocher. Ce livre n'est fait qu'à base d'hypothèses, rêves et fantasmes et on évolue à côté de Wilco dans un brouillard de total confusion. 

C'est d'ailleurs bien dommage parce que finalement rien dans le livre ne nous permet de suivre un fil tangible qui nous permettrait de nous raccrocher à une once de réalité. Pourtant, on doute. C'est d'ailleurs ce qui m'a permis de continuer : est-ce que Wilco est en convalescence ? Est-ce qu'il rêve ? Est-ce qu'il est mort ? Est-ce qu'il est dans le coma ? Bref. On se pose une tonne de questions pour finalement pas grand chose. Je suis navrée de dire que je n'ai pas bien saisi le message que voulait faire passer l'autrice. Je ne saurais donc pas dire ce que m'a apporté cette lecture. J'ai tendance à toujours dire que les romans dégagent toujours quelque chose, qu'on y trouve toujours un sens caché, un message, une idée à mettre en avant. J'ai dû passer à côté de celle de Claire Castillon et vraiment ça me navre car j'ai trouvé sa plume absolument sublime. C'est écrit d'une manière atypique, sortant un peu des sentiers battus et c'est en un sens ce qui m'a plu dans ce livre. Mais pour le reste... 
J'avoue aussi ne pas comprendre les choix de l'autrice quant à certaines situations un peu étranges (pour ceux qui l'ont lu, je parle notamment du premier exploit amoureux de Wilco, j'avoue que j'ai trouvé ça vraiment... Bizarre). 
Du coup, je suis un peu déçue de ne pas être allée à la rencontre Babelio avec l'autrice car je pense que j'aurais eu pas mal de questions à lui poser. 😕

En soit, un livre qui n'est pas fait pour moi et qui ne m'a touché pour un sous. Je l'ai refermé en étant vraiment perplexe et en me disant que je n'étais peut-être pas concernée par ce livre assez étrange. 

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Aux personnes aimant les histoires jeunesses originales. 

ON ADORE : La narration. 
ON REGRETTE : Une histoire assez creuse qui m'a pas mal déçue sur son fond.

Je remercie mille fois les éditions Flammarion Jeunesse pour l'envoi de ce livre ainsi que pour toutes les jolies intentions que les CM ont glissé dans le livre. Franchement, c'était hyper chouette d'avoir des petits papiers cachés un peu partout en rapport avec l'histoire. 💙

La bise,
Cam.