8 févr. 2018

▼ Chronique #60 - Les Chroniques de Zi (T1) : Phelan par Jean-François Chabas.

▬ Les chroniques de Zi 
Phelan 

Auteur : Jean-François Chabas.
Editions : Nathan.
Nombre de pages : 211 pages.
Genres : Fantasy/Jeunesse.
Date de sortie : 11 janvier 2018.
Prix : 15,95€
Lien utile : L'acheter sur Amazon

Résumé : Au royaume des Mille Lacs, une sorcière enlève le bébé princier. Elle s'apprête à le dévorer, quand, soudain, l'enfant l'interpelle... 

Bien des années après, dans un village, Phelan, un adolescent expert au maniement de l'épée, tombe amoureux fou de la farouche princesse Nara. Il lui a suffi de l'apercevoir, alors qu'elle venait visiter les Mille Lacs depuis son lointain royaume des Trois Vagues. Or le cheval de la princesse s'est emballé et l'a entraînée dans les Monts Jaunes, à la merci de l'Ogre qui y règne... Personne n'est jamais ressorti vivant de ces montagnes. 
Mais Phelan ne peut abandonner l'amour de sa vie. Il se met en route pour sauver la princesse, accompagné de son meilleur ami Turi, aux cheveux bleus, dont la force n'a d'égale que la susceptibilité. Avant même d'atteindre les Monts Jaunes, leur route est truffée d'obstacles et de rencontres plus inquiétantes les unes que les autres. Sans compter que, sur leur chemin, plane l'ombre d'une mystérieuse sorcière... 
6,5/10

Lecture sympathique qui fait office d'un premier tome introductif, Les chroniques de Zi a tout pour plaire aux plus jeunes fans de fantasy ou à ceux nostalgiques des histoires qu'on nous contait lors de notre enfance. Deux cents pages qui se lisent rapidement malgré un style atypique de l'auteur - qui reprend bel et bien une narration moyenâgeuse mais pas au sens péjoratif du terme. 

Le livre se coupe en deux phases bien distinctes : d'abord un prologue relativement long où on suit une sorcière qui s'est donnée pour mission de kidnapper le prince héritier du royaume afin de le manger. Processus relativement long puisqu'elle a mis un an pour mettre son plan à exécution. On nous narre donc cette histoire particulière sans qu'on ne sache véritablement ce qui adviendra du prince - bien qu'on s'en doute. 
Puis dans la deuxième partie, nous avons l'histoire actuelle qui, je le pense, sera la quête principale et qui construit bel et bien le tronc central de l'intrigue. La princesse Nara a disparu et Phelan, qui est tombé amoureux d'elle au premier regard, s'en va de sa contrée natale pour la retrouver, persuadée que des trolls s'en sont pris à elle. Fils d'une pâtissière et d'un ancien soldat devenu maître d'armes, il va donc se lancer dans cette aventure avec son meilleur ami (qui arrivera cependant sur le tard). 

L'histoire n'est pas mal quoi que beaucoup trop courte à mon sens. La fin est un véritable bémol pour moi car le livre s'arrête alors que ça commence réellement à devenir intéressant. Il arrive deux petites mésaventures à Phelan et je trouve que c'est trop peu pour un livre où l'action a mis du temps à se mettre en place puisqu'il s'agit d'un univers propre à l'auteur et qu'il faut le découvrir. Ce premier tome est donc un avant-goût et je suis très curieuse de lire le deuxième tome qui sera, normalement, publié en juillet prochain. J'espère, cependant, que nous n'aurons pas droit à un prologue aussi long ou si c'est le cas, que le livre fera plus de deux cents pages. Néanmoins, j'admets volontiers que je suis en reste car je suis plus âgée que la cible principale du livre. Rappelons-le, ce livre est considéré comme étant jeunesse donc un livre peut-être plus épais aurait potentiellement pu faire fuir nos jeunes lecteurs, probablement débutants dans la fantasy. Qu'à cela ne tienne ! 

Autre point très positif : le travail qu'il y a derrière. C'est évident, on voit bel et bien que l'auteur a mis en oeuvre un univers riche qui sera certainement très plaisant de découvrir au fil des tomes. 

A qui est-ce que je recommande cette lecture ? Aux jeunes lecteurs qui aiment la fantasy ou souhaitent la découvrir. 

ON ADORE : L'univers qui me rappelle mon enfance, la plume de Jean-François Chabas. 
ON REGRETTE : Une fin qui n'en est pas une et une lenteur du fait de ce premier tome introductif. 

Merci beaucoup aux éditions Nathan pour l'envoi de ce roman. 💘

La bise,
Cam.