14 déc. 2017

▼ Chronique #46 - 54 minutes par Marieke Nijkamp.

▬ 54 MINUTES ▬

Auteure : Marieke Nikjamp.
Editions : Hachette.
Nombre de pages : 304 pages.
Genre : Drame.
Date de sortie : 2 novembre 2017.
Prix : 15,90€
Lien utile L'acheter en ligne

Résumé : 10h 08 – KEVIN
Mec, il se passe quoi ? Réponds-moi  !
 
10h09 – SYLVIA
Tyler est revenu.
 
10h11 – MATT.
Claire j’ai trop peur. Il tire sur les gens. Qu’est-ce que je fais ? CLAIRE DÉCROCHE S’IL TE PLAÎT  !
 
10h27 – AUTUMN
Ça ne peut pas être vrai. Ça ne peut pas être Ty. Ça ne peut pas être mon frère.
 
10h30 – TYLER
Aujourd’hui vous m’appartenez tous.
Aujourd’hui vous allez m’écouter.
9/10 

Ce livre est une pépite. Unique en son genre, je l'ai trouvé à la fois merveilleux et ô combien abominable. Le sujet traité est difficile et j'ai eu, plus d'une fois, eu l'envie de faire des pauses durant ma lecture tant je l'ai trouvé dure. C'est à vous glacer le sang. Tellement que j'ai eu envie de crier, de pleurer, de me rouler en boule plus d'une fois. C'est aussi merveilleusement bien écrit donc c'était tellement facile de s'imaginer dans l'action du livre. J'étais d'ailleurs sidérée de voir que dans autant d'horreur, je puisse trouver une plume aussi poétique. 

54 minutes retrace donc l'horreur d'une fusillade dans un lycée du point-de-vue de 4 personnes différentes qui ont tous un lien avec le tireur. Nous apprenons donc au travers de ses personnages les raisons qui ont poussés cet assaillant à venir dans son école pour abattre tout le monde. Je vous jure, rien que de vous en reparler j'ai des frissons : ce livre a provoqué mille sentiments chez moi. C'est bête mais dans ces moments-là qu'on se rend compte que la vie ne tient à pas grand chose quand on la menace avec un arme. 

Quand j'ai commencé ma lecture, je ne pensais pas être AUTANT entrainée mais je n'ai pas pu lâcher le livre. Impossible. Non seulement parce que j'avais besoin de savoir comment ça allait se terminer mais aussi parce qu'en fait, tout ce qu'on souhaite, c'est en finir au plus vite, exactement comme les protagonistes de l'histoire. On veut fuir, on veut survivre, on veut tourner la page et fermer très fort les yeux. Certains d'entres-vous m'ont dit que cette lecture les avait marqué, je vous comprends. Je ne pense pas que je l'oublierai de si tôt parce qu'elle est macabre, sombre et pourtant poignante et merveilleuse. Ce livre est incroyable. Les personnages sont tellement courageux, tellement réalistes. Vous savez, j'entendais chaque coup de pistolet dans ma tête, je m'imaginais déambuler dans les couloirs de cette école, j'arrivais à voir les cadavres mais aussi les survivants qui se cachaient là où ils pouvaient en fermant très fort les yeux pour ne pas être repérés, pour vivre juste un jour de plus. 

Mais le plus merveilleux, vous savez ce que c'est ? Dans chaque lot d'obscurité, on peut encore trouver l'espoir. C'est un message fort, émouvant, qui réunit les plus grandes causes et n'importe qui tant que vous y croyez. L'espoir. 

Je ne détaillerai ni l'histoire, ni les personnages parce que j'ai beaucoup trop peur d'en dire trop alors qu'il y a tant à découvrir. Sachez juste que l'histoire est bouleversant et très prenant. Si vous pouvez le faire : lisez-le. 

A qui je recommande cette lecture ? Les personnes ayant le coeur bien accroché. 

ON AIME : Tout. Absolument tout. 
ON REGRETTE : Simplement le fait que ce qui se soit passé dans ce livre se passe encore en vrai. 

Merci à Hachette éditions pour l'envoi de ce bel ouvrage. Je ne sais pas si je pourrais le relire mais j'ai adoré ma lecture, ça m'a vraiment touché et je ne regrette vraiment pas d'avoir voulu découvrir ce bouquin. 

La bise,
Cam.