26 nov. 2017

▼ Chronique #43 - Le Joyau (T1) par Amy Ewing.

▬ LE JOYAU ▬

Auteure : Amy Ewing. 
Editions : Robert Laffont pour Collection R.
Nombre de pages : 468 pages. 
Genre : Dystopie. 
Date de parution : 18 septembre 2014. 
Prix : 17.90€
Lien utile : Se le procurer en ligne

Résumé :
Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez.

Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance...
Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers...


7,5/10 

Vous avez été très nombreux à attendre ma chronique sur Le Joyau, alors la voici, la voilà, en espérant que celle-ci pourra vous donner une idée générale du livre et de son ambiance. 

J'ai lu ce bouquin la semaine dernière en LC avec mon chaton Maë et je peux vous assurer qu'on la dévoré et adoré. Pas forcément un coup de coeur, nous avons quand même été enchanté par cette dystopie et je vous invite à aller lire son avis si vous êtes curieux. 

Le Joyau, qu'est-ce que c'est ? C'est une dystopie, donc une histoire se passant dans un monde presque apocalyptique où une société humaine régit un peu le tout de manière à ce que l'humanité ne tombe pas en total anarchie. Véridique ou pas, nous allons suivre Violet dans ce premier romain. Instruite depuis son enfance dans une école spéciale, elle a appris à devenir une mère porteuse pour les habitants du Joyau, grosso modo les nobles et la famille royale. Et là, vous allez me dire : pourquoi elle ? Et bien parce que Violet, comme bons nombres de jeunes filles, peut contrôler les Augures. Elle a donc des pouvoirs qui lui permettent d'interférer directement avec la nature et donc façonner selon ses désirs un bébé : son physique, son caractère, sa croissance : tout. 
Violet se fait donc acheter à une vente aux enchères par une famille très ancienne qui a permis de construire ce système archaïque de cette société particulière. 

Nous allons alors suivre son quotidien et croyez-moi : ce n'est pas de tout repos. Complot, meurtre, trahison et violence, le roman n'est pas forcément facile et je ne m'attendais pas à trouver quelque chose d'aussi sombre en me plongeant dans ce roman mais ça m'a beaucoup plu. Et je pense que ça aurait pu être un énorme coup de coeur s'il n'y avait pas eu la romance. Vous savez, celle un peu niaise qui tombe de nul part, ne semble pas légitime et qui est juste là pour amener un tantinet de douceur. C'est d'ailleurs bien dommage parce que j'aime beaucoup Violet mais cette romance a complètement gâchée ma lecture et plus ça allait, plus elle prenait de la place. Pas forcément cliché, elle est juste trop rapide et vraiment mal amenée. 
Ceci étant, je dois avouer que le reste m'a séduite et que j'ai vraiment hâte de lire le tome 2 - j'ai de grands espoirs pour Violet, haha. 

Autre petit point à soulever ; bien qu'agréable, j'ai trouvé ma lecture parfois ressemblante à certaines dystopies très célèbres. La Sélection, Hunger Games, Divergente et la Servante Ecarlate, j'y ai retrouvé quelques éléments qui m'y ont fait penser NEANMOINS, je pense que c'est assez normal en fait. Les dystopies se mélangent et se ressemblent et ça ne m'a pas dérangé mais je préfère vous le dire au cas où ça pourrait gêner vos attentes. 

J'ai pas mal parlé de l'histoire mais finalement peu des personnages. J'ai mentionné Violet mais il y a beaucoup de personnages qui ont su me charmer dans ce premier tome, je pense notamment à Annabelle qui est un personnage touchant et j'ai vraiment hâte d'en savoir plus sur son histoire mais aussi Lucien, ce styliste qui cache beaucoup de secrets. Donc je le précise mais les protagonistes - Ash exclu, désolée pour les fans - sont vraiment intéressants et intrigants. 

Pour résumé, donc, pas un coup de coeur mais une bonne lecture et j'ai hâte de lire la suite ! Sûrement en janvier - car je suis en no buy jusqu'à la fin de l'année, haha ! 

La bise,
Cam.