21 nov. 2017

▼ Chronique #42 - Le Pacte d'Emma (T1) par Nine Gorman.

▬ LE PACTE D'EMMA ▬

Auteure : Nine Gorman.
Editions : Albin Michel. 
Nombre de pages : 400 pages. 
Genres : Fantastique/Romance.
Date de parution : 2 novembre 2017. 
Prix : 16.90€
Lien utile : Se le procurer en ligne

Résumé : Je pensais qu'en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie, mais c'est ma raison qui est en train de s'envoler. Je l'ai embrassé, mais ce n'est pas ce qui est le plus déraisonnable. Ce qui l'est, c'est que j'ai aimé ça.









7/10


Je connais Nine, à l'instar de beaucoup de personnes, car je suis une grande fan de ses vidéos youtube. J'adore ce qu'elle propose et depuis de nombreuses années, j'avoue que j'ai toujours suivi ses recommandations les yeux fermés car j'ai les mêmes goûts qu'elle niveau littérature. 

Aussi quand ai-je appris qu'elle allait sortir un livre, j'étais COMME-UNE-FOLLE et ravie pour elle. Cependant, pas d'inquiétude, je resterai objective sur mon avis car youtubeuse et auteure, ce n'est pas la même chose. 


Sachez aussi que je n'avais jamais lu son histoire sur wattpad donc je n'avais que le résumé pour me mettre l'eau à la bouche et avouons-le, ça donne quand même vachement envie, pas vrai ? On ne sait pas bien de quoi ça va parler et dans quel sens ça va aller et ça change grandement des synopsis trop longs qui nous en dévoilent beaucoup trop. 



En moins de trois jours, j'ai donc dévoré le roman de Nine en lecture commune avec mes amies Andréa et Amandine et ça a été vachement sympa de pouvoir échanger avec elles au fur et à mesure de ma lecture, parce que croyez-moi... On en avait des choses à dire ! 


Parlons avant tout du style de l'auteure. Très honnêtement, j'adore la plume de Nine : c'est fluide, léger et je l'ai trouvé très convaincante avec sa casquette d'écrivain. Je trouve qu'elle a du talent et ce n'est pas donné à tout le monde. J'ai relevé beaucoup de citations que j'ai trouvé très joliment tournées. La lire était donc un plaisir. 

Pour l'histoire, j'ai été facilement emportée dans le monde que Nine a créé et bien que les descriptions n'aient pas été très présentes, j'avoue que ça ne m'a pas dérangé et que j'étais totalement plongée dans la ville de New York. On se retrouve donc à suivre Emma, une jeune femme de 21 ans qui possède une maladie bien singulière qu'elle a surnommée Becky. Maladie qui malheureusement la transforme petit à petit en un légume et lui fait perdre la tête - hallucinations, pertes de mémoire et je vous en passe des vertes et des pas mûres. Elle se retrouve donc à devoir vivre sa vie pleinement avant de se faire manger par Becky. Et pour ça, quoi de mieux que de chercher à décrocher le rêve de sa vie en travaillant à Anderson Corporation ? 

Je ne vous en dis pas plus par rapport à l'histoire pour vous laisser le soin de découvrir chaque passage avec délice. De mon côté, ce que j'en aurais à dire c'est que certes, l'histoire a tendance à rappeler quelques autres ouvrages bien connues. Cependant, quel livre ne s'inspire pas d'un autre ? Il y a des clichés mais ça ne me dérange pas, puisque je suis du genre bon public. Pour moi, les meilleures histoires d'amour ont des clichés. Après ça ne veut pas dire que l'histoire est "jeunesse", car j'ai pas mal vu d'avis qui disaient que le roman était plus pour un public adolescent : je ne suis pas d'accord. J'ai réussi à trouver mon compte dans le roman de Nine et j'ai pourtant 24 ans, surtout que excusez-moi mais certaines scènes sont quand même osées pour des jeunes adolescents. 
Par contre, ce que j'ai vraiment regretté c'est que la touche fantastique était quasi-inexistantes. On avait quelques rappels à droite et à gauche mais j'aurais aimé que ça soit plus creusé et développé.

Alors oui, il y a clairement des touches d'inspirations à droite et à gauche mais vous savez, on y trouve aussi du pur Nine Gorman dans ce roman. Je pense notamment à la fin qui m'a laissé sur les fesses. C'est le genre de revirement de situation qui n'est clairement pas commun et que j'ai apprécié. Ca donne, d'ailleurs, très envie de découvrir le tome 2 ! 

Pour les personnages, j'ai a-d-o-r-é Nathan, c'est le meilleur personnage du livre avec son humour décalé et son franc-parler. Je suis assez perplexe quant à Emma et Andrew, leur relation ne m'a pas autant touchée que ça et je me suis vite perdue dans leurs sentiments. Par contre, clairement je déteste Matthew et même si je sais que c'est impossible vu son importance, j'aurais aimé qu'on ne le revoit pas dans le tome 2. 

Pour résumé, un premier tome prometteur qui lance Nine Gorman sur une belle carrière. J'ai vraiment hâte de lire la suite et qui sait, peut-être de lire d'autres romans de cette auteure dans un avenir proche ! 

Je remercie les éditions Albin Michel pour ce partenariat et l'envoi de ce livre. 

La bise,
Cam.