6 nov. 2017

▼ Chronique #34 - Illuminae par Jay Kristoff & Amie Kaufman.


▬ ILLUMINAE ▬

Auteurs : Jay Kristoff et Amie Kaufman.
Editions : Casterman. 
Nombre de pages : 616 pages. 
Genre : Science-fiction. 
Date de parution : 14 septembre 2016. 
Lien utile : Se le procurer en ligne

Résumé : Ce matin de 2575, lorsque Kady rompt avec Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L'après-midi même, leur planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi - BeiTech. Obligés de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l'Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l'aide d'Ezra - le seul en qui elle peut avoir confiance -, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu'ils sont toujours traqués par BeiTech, l'Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d'une façon étrange...

9,5/10 

En commençant ce roman, je l'avoue... J'avais des aprioris et surtout des attentes. Voyez-vous, avec son succès, Illuminae était un roman avec lequel j'avais énormément de mal ; j'avais peur d'être déçue et de rester sur ma faim par ce livre qui a créé un tel engouement. Et puis, il faut le dire : je n'ai pas l'habitude de lire autre chose que des romans basiques, aussi le style atypique du récit m'effrayait un peu, moi qui suis si peu habituée au changement. 
Mais voilà, mon amie Amandine m'a poussé à passer mes premières impressions pour me lancer dans Illuminae et très honnêtement ? Ce fut un voyage spatiale absolument époustouflant

J'ai eu du mal à me mettre dans l'intrigue et c'est pour ça que je n'ai pas mis la note maximale ; le début est un peu trop brouillon pour moi et ça m'a agacé de devoir retourner en arrière pour comprendre les références. Noms, vaisseaux, contexte, on nous balance toutes les informations sans de premières impressions et ça m'a beaucoup rappelé Six of Crows : il faut s'accrocher pour savourer la suite puisqu'au final, le déclic se fait. Moi, c'est au bout d'une soixantaine de pages que j'ai fini par comprendre un peu l'univers et j'ai pu de plus en plus apprécier ma lecture. Vous avez été nombreux à me dire que ça avait été aussi votre cas donc un conseil pour ceux qui veulent se lancer dans ce premier tome : ne baissez pas les bras et n'hésitez pas à revenir en arrière si vous avez des difficultés mais pas d'inquiétude, vous finirez par comprendre. 

Pour l'histoire, juste... WA-HOU ! Je n'ai pas les mots pour décrire l'ascenseur émotionnel que j'ai vécu ; tantôt rire, tantôt tristesse, tantôt frayeur mais... MON DIEU, j'étais au bord de l'asphyxie au fur et à mesure que j'enchainais les pages et je n'arrivais plus à m'arrêter. Plus ça allait et plus je tombais amoureuse de cette météorite littéraire. Je veux dire... Vraiment, c'est rebondissement sur rebondissement et quand on pense avoir trouver une solution pour un premier problème, un autre fait son apparition et on se demande réellement comment va terminer ce tome. Pour vous dire, j'ai facilement dévorer le roman en à peine deux jours et quelques tant j'étais ancrée et complètement envoutée par la tournure inattendue du livre ! Et étrangement, la manière dont l'histoire est racontée fonctionne. Je veux dire... Une fois habituée, pas une fois je n'ai eu du mal à imaginer toutes les scènes et ça sans les descriptions typiques des romans. 

Pour les personnages... Je... Je n'ai pas les mots pour décrire mon amour pour Kady et Ezra. D'un côté, on a une super codeuse hyper badass et de l'autre un grand rigolo au coeur d'artichaut. Non, vraiment, ils sont parfaits et j'aurais limite aimé que le roman dure plus de 1000 pages. J'ai adoré suivre leurs dialogues et ils sont tellement mignons. Genre, vraiment. Genre c'est un des couple les plus choubidou que j'ai croisé dans mon aventure littéraire pour l'instant - et croyez-moi, elle remonte ! 👵

Je n'ose vous en dire trop car je souhaite que vous vous plongiez dans ce livre sans trop savoir à quoi vous attendre pour découvrir, être surpris et surtout soumis aux émotions si intenses que ce roman à la capacité de vous offrir. 
Si vous hésitez, ne le faîtes plus. Foncez. 

La bise,
Cam.