9 oct. 2017

▼ ZOOM SUR : TEEN WOLF.


Hello mes petits loups ! 

Aujourd'hui, j'avais très envie de vous parler d'une série que j'ai beaucoup aimé suivre ces dernières années et qui s'est terminée en beauté en septembre.

En regardant le dernier épisode de la saison finale, j'avoue que j'étais TRES nostalgique et le besoin de faire un article pour partager avec vous s'est fait ressentir toute cette dernière semaine. Ca faisait un petit moment que je n'avais pas parlé série sur mon blog, mais que nenni, ce genre de rubrique reste importante à mes yeux. Après tout, je n'aime pas que les livres et suis une vraie sérial tvshow et ce côté de ma personnalité est aussi important que la lecture. 

Avant toute chose, Teen Wolf, qu'est-ce que c'est Jamie ? 
Et bien, c'est une bande d'adolescents dans une ville un peu paumée des Etats-Unis qui découvrent le monde surnaturel en même temps que nous. C'est de l'amitié, de l'amour, de l'aventure et de l'humour (Stiles, je t'aime pour la vie).
Alors, je vous préviens, cette série est très jeunesse (c'est même marqué dans son nom), donc ne vous y mettez pas si vous aimez les choses un peu trop bien faites. Les effets spéciaux sont pas toujours grandioses, la logique est souvent inexistante et les clichés sont quasi-présents. Pour autant, j'ai adoré suivre cette série ces six dernières années et même si le personnage principal est une tête à claque, je vous jure... Vous trouverez votre compte.


Alors oui, je suis un peu vilaine à critiquer facilement mais Teen Wolf a toujours été le genre de série que je regardais tranquillou dans mon lit pendant que je faisais mes ongles ou que je gouttais en revenant des cours. Je ne me mettais pas forcément en condition comme je le fais actuellement pour Outlander ou quelques semaines auparavant pour GoT. Certaines séries nous marquent, d'autres sont plus légères.

- A partir d'ici, ne lis plus si tu n'as pas regardé la série car il y a des risques de spoils - 

En soit, les intrigues étaient intéressantes et au fur et à mesure des saisons, on a vu défiler une tonne de gros vilains méchants mais à chaque fois je trouvais que les fins étaient bâclées et trop rapides. Généralement, ça se clôturait en un épisode final et on se retrouvait avec un "A l'année prochaine, tchao". Donc oui... Mais non.
Enfin, je suppose que c'est parce que j'ai grandis et muris car j'avais adoré les premières saisons et finalement, plus j'ai grandis, plus j'ai vu le décalage. Si j'évoluais, la série... Pas tellement. Du coup, c'est une bonne chose qu'elle se termine maintenant plutôt que de continuer afin de foncer dans le mur comme d'autres l'ont fait - coucou Pretty Little Liars.

Dans cette saison, j'avoue... Je me suis ennuyée. L'absence de Dylan O'Brian était troooooop insupportable. C'est mon personnage préféré et sans lui la dynamique n'était pas la même. Alors, ok... J'avoue que faire revenir des anciens personnages des vieilles saisons c'était une belle idée et ça donnait vraiment une ambiance familiale, mais bon sang... SANS STILES, CA VALAIT RIEN.
J'aurais beaucoup aimé revoir Alison une dernière fois, genre sous forme de fantôme ou autre et surtout Isaac (aka Daniel Sharman, aka le magnifique) qui a disparu juste après la disparition d'Alison et quel gâchis...

En soit, Teen Wolf me manquera quand même car à la longue c'était devenue ma série du mercredi, à regarder l'après-midi en faisant autre chose. Aussi pour les personnages, forcément. Et surtout pour son histoire parce que malgré tout, si je n'avais pas aimé, je n'aurais jamais tenu six saisons entières.

My friends. My pack. 

La bise,
Cam.