3 oct. 2017

▼ Chronique #29 - Re Made par Alex Scarrow.

▬ RE MADE ▬

Auteur : Alex Scarrow.
Editions : Casterman. 
Nombre de pages : 420 pages.
Genre : Drame/Science fiction
Date de parution : 4 octobre 2017. 
Lien utile L'acheter en ligne

Résumé

Un virus inconnu, incontrôlable et... capable de penser.

Un adolescent, Léo, qui n'a rien d'un héros.
La promesse de protéger, quoi qu'il arrive sa petite soeur Grace.
Et une seule solution : fuir, le plus loin, le plus vite possible...




Ma note : 6,5/10 

Je n'ai pas tous les jours l'occasion de lire un roman portant sur un virus dévastateur qui causera la perte de l'humanité, aussi ai-je beaucoup apprécié découvrir ce roman d'un nouveau genre. Après l'effet de mode des romances fantastiques puis des dystopies, découvrir des écrits sur une fin du monde faite par un virus m'a plu, ça change. D'autant que la plume de l'auteur est absolument exquise et très prenante ; difficile de lever le nez du bouquin une fois dedans même si l'action se fait languir. 

Mais qu'est-ce que Re Made exactement ? 
Beaucoup de mes copines blogueuses l'ont comparées à The Walking Dead, je ne suis pas d'accord. C'est sanglant et c'est la fin du monde mais si l'ambiance peut être similaire, elle n'est pas comparable. Dans le livre, nous suivons Léo, un jeune adolescent un peu à l'écart de ses camarades qui vit depuis peu en Angleterre avec sa mère et sa petite soeur. Très axé sur l'actualité, il va suivre avec assez d'attention la propagation du virus et constaté avant beaucoup qu'il s'agit d'une épidémie à grande échelle. Pas de zombies, juste des souches bio-chimiques. L'ennemi est dans l'air sous la forme de petits flocons qui se répandent comme une fumée de poudre. La contagion a commencé, l'ambiance est palpable, l'action de plus en plus rapide. 

Ce que j'ai apprécié c'est aussi d'avoir des chapitres sur le virus en lui-même, l'auteur nous la décrit comme un organisme vivant capable de réfléchir et de muter en fonction du temps. J'avoue que c'était  à la fois fascinant et effrayant. Dans ma tête, je n'arrêtais pas de me dire "Et si demain, la fin du monde arrivait de la même manière?". Certaines scènes étaient très sanglantes puisque le virus a pour symptôme de liquéfier tout être vivant et c'est VRAIMENT des scènes bien décrites, donc attention au haut-le-coeur. 

Pour les personnages, pas grand chose à dire. J'ai bien aimé Léo ainsi que Grace et leur histoire m'a beaucoup touché, la fin de ce premier tome fait mal au coeur et donne vraiment envie de savoir la suite. On veut savoir ce qui va se passer, on veut comprendre, on veut aider. Qu'est-ce que je n'aurais pas donné pour pouvoir rentrer dans le roman juste le temps d'aider Léo dans les pires moments. Mon coeur s'est tellement serré à certains chapitres. Les émotions sont si bien maitrisées par l'auteur que c'est criant de désespoir. Pourtant aucun message caché, aucune leçon derrière l'intrigue de science-fiction bien menée, simplement un aperçu des choses selon Alex Scarrow si demain le monde arrêterait de tourner. 

Petit point positif en plus, l'histoire est étalée sur plusieurs mois ce qui nous donne vraiment un aperçu général et surtout un avant/après. Comment était la vie de Léo avant et comment elle est maintenant. 

En soit, ce n'est pas un coup de coeur mais je reconnais que l'histoire m'a beaucoup plu et si j'ai trouvé que c'était long à commencer, les pages s'enchainent très facilement une fois la contagion commencée. 

Merci à Casterman pour l'envoi de ce roman. 

Pensez-vous acheter Re Made ? Est-ce que l'histoire vous tente ? 

La bise,
Cam.