29 juin 2017

▼ Chronique #15 - Six of Crows 2 par Leigh Bardugo.

▬ SIX OF CROWS 2 ▬

Autrice : Leigh Bardugo.
Editions : Milan.
Nombre de pages : 650 pages.
Genres : Dystopie/Fantastique.
Date de parution : 24 mai 2017.
Prix : 18,90€
Liens utiles : 

Résumé : Après avoir réussi à s’enfuir du Palais des Glaces, Kaz et ses compagnons se sentent invulnérables. Un revirement de situation va cependant changer la donne d’une partie mortelle que devront jouer les jeunes prodiges du crime. Alors que les grandes puissances Grisha s’organisent pour leur mettre la main dessus, Kaz imagine un plan, entre vengeance et arnaque, qui leur assurera la gloire éternelle en cas de réussite, et provoquera la ruine de leur monde s’ils échouent.
10/10 


Mais quelle merveilleuse lecture ! Une véritable pépite dans son genre, le deuxième tome de SoC a su compléter le premier avec perfection. J'avais peur que le niveau soit moins bon et l'histoire moins prenante mais que nenni, chez Leigh Bardugo, la déception et la médiocrité n'existent pas. Je n'avais jamais lu de récit comme ça avant, vous savez... Dans le style un peu mafia et gang de rue mais en beaucoup plus recherché et je doute très fortement que je retrouve un style similaire un jour : non seulement parce que l'histoire et le monde sont complètement uniques dans leur genre mais aussi parce que je suis intimement convaincue que retrouver un livre aussi bien travaillé du début jusqu'à la fin sera impossible. On le voit, on le sait et c'est encore plus frappant à la fin : l'auteure a planifié tout ce qu'elle avait en tête et a sûrement bossé dur pour nous offrir des rebondissements et un suspense insoutenable. 
Je n'avais aucune idée de comment le livre se terminerait, j'espérais une fin heureuse, une sorte de happy end mais c'est difficile quand on sait à quel point Leigh Bardugo peut être mystérieuse. Quand tout espoir semble éteint et qu'on pense que les personnages sont bloqués dos au mur sans absolument plus rien pour les aider, Leigh nous sort une pirouette travaillée sur plusieurs chapitres sans même qu'on ne s'en rend compte. Et pour ça... Pour toutes ces fois où je me suis dis "C'est cuit et terminé" et où Kaz arrivait avec un plan de secours, je dis OUI. Et surtout merci, parce que j'ai passé un moment absolument délicieux en compagnie des six corbeaux. 

Les personnages, fidèles à-eux mêmes sont tellement dingues. Je n'en ai pas détesté un seul et aucun ne m'a semblé remplaçable, ils étaient tous importants et apportaient quelque chose de différent dans le récit. J'ai adoré Nina et Matthias qui sont mes petits chouchous, leur histoire si unique a chamboulé mon petit coeur.

J'ai remarqué qu'on donnait beaucoup plus d'importance à Wylan ; si on n'avait jamais lu - ou presque - de chapitre de son point de vue, la parole lui fut cette fois-ci beaucoup plus donnée et c'était agréable de se mettre dans sa peau et apprendre à le connaitre. Sa relation avec Jesper est inattendue mais très touchante. 
Un petit plus comparé au premier tome mais j'ai remarqué qu'il y avait beaucoup de flashback sur les différents passés des personnages. Il n'y a, d'ailleurs, pas un seul personnage qui ait fait l'exception d'un bond dans le passé et j'ai vraiment aimé en savoir plus sur eux, sur leurs craintes et leurs rêves.
A mes yeux, l'histoire la plus marquante fut celle de Wylan. Le connaitre et comprendre le calvaire qu'il a vécu m'a assez retourné. Son histoire est, pourtant, la moins sombre de toutes mais il a ce quelque chose d'innocent qui m'a réellement fait fondre.
Kaz a été fidèle à lui-même ; pour beaucoup, c'est d'ailleurs THE personnage de la saga et j'en connais certaines qui l'adore au point qu'il est leur bookboyfriend préféré ! De mon côté, j'ai aimé le personnage et c'est vrai qu'il est très sombre avec un sale caractère qui normalement ne me laissent pas indifférente mais il a ce côté trop lisse qui m'a empêché de m'attacher vraiment à lui. Inej, personnage que j'avais adooooooré dans le premier tome s'est faite beaucoup plus discrète je trouve en laissant pas mal de place à d'autres personnages moins mis en avant précédemment. 
J'ai apprécié parce que je considérais qu'on avait fait le tour de son personnage, tout nous avait été révélé dans le premier opus.

L'histoire m'a, ensuite, sidérée. Genre, vraiment, beaucoup, à la folie. Je ne m'attendais pas à ce que l'action reste à Ketterdam durant tout le livre. J'ai finalement été vite habituée au fait qu'ils avaient la bougeotte et j'étais persuadée qu'on verrait encore du paysage dans le deuxième tome. Mais absolument pas ! Tout se passe à Kerch et finalement, j'ai su trouver du charme dans les descriptions de la cité et je n'ai eu aucune difficulté à m'imaginer chacune des scènes. Merci Leigh.

C'est vraiment dans ce livre qu'on se rend compte que leurs motivations ont changées : dans le tome 1 ils étaient appâtés par l'argent et la liberté. Mais ça a changé. 
Ils sont amis et ils tiennent tous l'un à l'autre. Ils se protègent. Quand je vois ce qu'ils ont préparés pour Inej ou sauver Kawai, je me dis qu'ils n'étaient finalement pas qu'une bande de sale gosse sans âmes comme on pouvait le penser. Les choses ont changés, ont évolués. Il y a un avant et un après. 

Par ailleurs, le livre se fait en plusieurs étapes et même brique par brique, comme dirait Kaz. On y voit un plan méticuleusement construit : Inej, Per Van Eck puis Pekka Rollins. Bien évidemment, rien ne va se passer comme on l'aurait souhaité aux premiers abords mais c'est ça la force de ce roman, la faculté absolument incroyable d'être surpris à chaque chapitre. 

Mais voilà, il y a un hic. Deux tomes, ce n'est pas assez. J'aurais aimé avoir une suite parce qu'à mes yeux, il y avait vraiment de quoi faire un troisième et dernier livre. Une trilogie ça aurait été MAGNIFIQUE. D'où le petit regret que j'ai, parce que finalement, ça se conclue trop rapidement à mon goût. On a pas le temps de se préparer et de dire correctement au revoir.

Les personnages me manqueront. Ca ne fait aucun doute. Fort heureusement, je serai bientôt amenée à retrouver le monde de Leigh Bardugo puisque les éditions Milan ont annoncé la sortie de la trilogie Grisha, un préquel à ces deux livres - amen aux éditions Milan. J'ai vraiment hâte de les lire et de les découvrir ! 

Je vous recommande réellement de vous plonger dans cette duologie. Impossible d'être déçu, c'est pour moi une véritable révélation. Donc n'ayez plus peur et laissez-vous entrainer par Kaz Brekker et ses amis. 


La bise, 
Cam.